2013: Le Top 10 du Maître de L’Enfer

Chères lectrices, chers lecteurs. Vous vous ennuyiez de ma plume n’est-ce pas ? N’hésitez pas à le dire, ça me poussera sans doute à en faire plus pour vous. Après tout je ne suis qu’amour et pass… Non mais on dérape là ! Bienvenue dans mon top 10 des jeux sortis en 2013. Vous verrez à la lecture que j’ai eu beaucoup de mal à choisir un « numéro 1 ». Je profite d’ailleurs de cette introduction pour présenter mes « excuses » au pauvre The Legend of Zelda : A Link Between Worlds que j’ai à peine commencé à l’heure où j’écris ces lignes. Désolé Link, t’aurais sans doute pu prétendre à une place… Pour toute réclamation, je t’invite à voir avec Tiz et toute sa clique. Sur ce, ouvrons donc ce top 10.

Numéro 10 : Far Cry 3 – Blood Dragon (Ubisoft Montréal/Ubisoft – PlayStation 3, Xbox 360, PC)

Far Cry 3 Blood DragonLe premier jeu auquel j’ai joué en 2013 (et accessoirement platiné) est Far Cry 3. Malheureusement pour mon top, celui-ci est sorti en 2012… Puis je me suis rappelé au bon souvenir du déjanté Far Cry 3 – Blood Dragon. Plus qu’un DLC, Far Cry 3 – Blood Dragon est un véritable stand alone qui ne nécessite aucunement d’avoir le premier jeu cité. Vous incarnez le sergent Rex Colt, un cyber commando de l’armée US (un cyborg quoi) ultra compétent qui doit infiltrer une île mystérieuse sur laquelle des expériences sont menées par une ancienne de ses connaissances. Far Cry 3 – Blood Dragon vous plonge en 2007 en pleine guerre froide. Dans cette uchronie, une guerre nucléaire a commencé dans les années 90 et fait toujours rage entre les 2 blocs. Le jeu fait d’ailleurs la part belle aux références du genre, que ce soit dans les blagues, l’ambiance et surtout les cinématiques (qui ne sont pas en CGI mais en 2D à peine animées). Les nostalgiques apprécieront.

Numéro 9 : Super Mario 3D World (1-UP Studio/Nintendo – Wii U)

Super Mario 3D WorldSupa Mario Suri Di Warudo (je savais que le romaji me servirait un jour). C’est donc avec l’anglais très approximatif du plombier le plus célèbre du monde que commence ce nouveau Super Mario. L’histoire ? On s’en cogne un peu, on remarquera juste que pour une fois, ce n’est pas la Princesse Toads…Peach qui a été kidnappé par Bowser (King Koopa pour ceux qui préfèrent). Vous devrez donc sauver des princesses libellas à travers les différents mondes du jeu (des toutes petites princesses ressemblant à des fées que Bowser a mis en bocal, il a tout compris). Les pouvoirs classiques du plombier sont au rendez-vous (super champignon, fleur de feu, feuille, etc). Cependant, deux d’entres eux font leur apparition : la clochette dorée qui transformera votre personnage en chat, lui permettant ainsi de grimper aux parois et de mettre des coups de griffes ou de queue pour se défendre et la double cerise qui créera un double. Enfin, à la manière de Super Mario Bros.2 (qui n’est pas un Mario à la base, mais on en reparlera), vous pourrez jouez avec quatres personnages différents, chacun ayant ses points forts. Mario est le personnage polyvalent du quatuor, Luigi saute plus haut et plus loin que les autres, Peach peut planer un court instant grâce à sa robe et Toad (Bleu) est le plus vif et le plus rapide des 4… Et toujours mon personnage préféré lorsqu’il est jouable ! Ce Super Mario 3D World est un jeu bien sympa mais ne peut prétendre à une plus belle place dans mon top. Le test du jeu arrivera prochainement dans nos lignes, restez à l’affut !

Numéro 8 : DmC : Devil May Cry (Ninja Theory/Capcom – PlayStation 3, Xbox 360, PC)

DmCLe reboot d’une des séries phares de Capcom prend donc la 8e place. Je veux bien sûr parler de DmC : Devil May Cry que j’ai adoré ! L’univers concocté par Ninja Theory est complètement glauque, l’humour de notre héros, Dante, est corrosif à souhait et surtout, on prend beaucoup de plaisir dans le gameplay (qui est pourtant bourré de subtilités). DmC est un excellent beat’em all et, quoi qu’en disent les fameux « fans de la première heure », ce jeu est un excellent reboot de la franchise, rien que pour sa direction artistique, il vaut le détour. Vous n’y avez pas encore joué et vous êtes abonnés PlayStation Plus ? Foncez, il est disponible ce mois-ci dans la collection de jeux instantanée.

Numéro 7 : Killer is Dead (Grasshopper Manufacture/Deep Silver (EU) – PlayStation 3, Xbox 360)

KID9J’en parlais la semaine dernière avec une amie : Suda 51, soit on aime ce qu’il fait (Killer is Dead, Lollipop Chainsawn, No More Heroes) soit on trouve ça “à chier”. Je fais partie du cas numéro 1, je suis un énorme fan du travail du bonhomme. Ce Killer is Dead reste d’ailleurs dans la veine de ces travaux précédents : Graphiquement étrange et attirant. Scénaristiquement tordu et un peu bancal. Totalement jouissif et addictif dans le gameplay. C’est simple. Si vous aimez les BTA nerveux et un peu étrange, Killer is Dead est fait pour vous. Attention! Selon le mode de difficulté choisi, il vous faudra des réflexes quasi-divins pour vous en sortir. Les jeux de Grasshopper Manufacture ne se laisse pas apprivoiser si facilement. Pour le reste, je vous invite à lire mon test de cette perle du jeu vidéo.

Numéro 6 : Tomb Raider (Crystal Dynamics/Square Enix Europe – PlayStation 3, Xbox 360, PC)

Tomb Raider 2013Lara Croft, une grande histoire d’amour dont je vous passerai les détails ici. On n’est pas couché sinon. J’ai attendu cette épisode avec beaucoup d’attente et d’envie, tant j’étais déçu de la tournure qu’avait pris ma franchise préférée (du moins à l’époque) depuis le pas trop mauvais Tomb Raider III. J’ai trouvé les épisodes qui ont suivi tout simplement ignoble, même si l’épisode Anniversary (reboot du premier) et le spin-off Lara Croft and The Guardian of Light (ultra-jouissif en coop) m’ont un peu réconcilié avec mon archéologue favorite. Bien sûr, une telle attente est parfois accompagnée d’un drame personnel : Amazon a eu la bonne idée de m’envoyer une version Xbox 360 du jeu alors que j’avais commandé une version PS3. Je vous laisse imaginer mon désarroi sur le coup. Parlons du jeu. Tomb Raider est donc un nouveau reboot de la franchise qui nous permet de vivre la première aventure de Lara Croft, qui est encore une personne innocente au début du jeu. Certains événements vont “malheureusement” la faire plonger dans l’horreur et l’aventure, enfin surtout les gunfights en fait. Ce Tomb Raider s’avère très “Uncharté” (j’ai inventé la notion, vous aimez?) C’est à dire que l’on passera son temps à explorer un peu et à tirer ou se battre beaucoup. Les jeux d’action/aventure ont bien changé chers lecteurs. Cela dit, le scénario est pas trop mal et graphiquement, le jeu est magnifique sur des consoles en fin de vie. La prise en main de notre héroïne préférée est facile et rapide et le jeu propose même un mode multijoueur plutôt sympa même si on a vu mieux dans le genre. Alors? Vous laisserez-vous tenter par Tomb Raider : Definitive Edition qui débarquera bientôt sur PlayStation 4 et Xbox One? Si oui, n’oubliez pas une chose: “ici, c’est chez moi!”

_________________________________________________________________________________________

Cette année 2013 a été riche en jeux. De mémoire, il me semble que je n’ai jamais pris autant mon pied sur autant de jeux différents sur une période aussi courte. J’ai d’ailleurs eu beaucoup de mal à classé certains jeux tant je les ai estimé comme mes GOTY (Game of the Year pour le noob au fond que je voyais se poser la question). C’est donc pour cela que j’ai décidé d’en mettre cinq à la première place. Oui, j’ai bien dit 5 jeux ! J’ai complètement craqué !

Numéro 1 : Soul Sacrifice (Comcept/Marvelous AQL/SCE Japan Studio/Sony – PlayStation Vita)

Soul SacrificeSoul Sacrifice du grand Keiji Inafune (Monsieur « le jeu vidéo japonais est mort ») est le premier jeu qui m’a rendu complètement fou cette année et accessoirement un énième jeu à l’ambiance glauque dans mon classement. Je vous rassure, je suis loin de la mouvance emo. Soul Sacrifice est le genre de jeux dont je ne m’imaginais pas du tout fan et dont le concept m’a séduit au premier regard ! Imaginez, vous êtes un sorcier qui doit combattre des démons accompagnés d’alliés. Lorsque vous les avez mis KO, vous pouvez décider de les sacrifier pour augmenter votre force ou de les épargner pour augmenter votre défense. De plus, les sorts que vous pouvez lancer ont une utilisation limitée, donc il faudra sans cesse gérer le déroulement d’un combat. Le meilleur est à venir : Si vous vous retrouvez en fâcheuse posture et que l’un de vos alliés se retrouve KO, vous pourrez l’épargner… Ou le sacrifier! Intéressant et terriblement horrible n’est-ce pas ? Encore plus quand vous jouerez online pour exécuter les pactes spéciaux. Pourrez-vous vraiment faire confiance à vos coéquipiers ? Soul Sacrifice est mon premier GOTY de l’année et je prends encore du plaisir à y jouer aujourd’hui. Il a quelques défauts c’est vrai (bestiaires peu variés, quêtes assez répétitives), mais sa narration et son background en font un jeu excellent. Je vous invite d’ailleurs à lire mon avis sur le jeu ici.

Numéro 1 : Guacamelee (Drinkbox Studios – PlayStation Vita, PlayStation 3, PC)

GuacameleeAvouez-le, beaucoup d’entre vous ont toujours rêvé d’être un fier luchador. Les muscles saillants, le masque coloré et autre German Souplex c’est quand même la classe ! Guacamelee vous offre tout cela dans un seul jeu, accompagnez d’une histoire sympa, de graphismes 2D sublimes et d’une difficulté bien dosée. Il va quand même vous falloir de la technique pour sauver la fille d’El Presidente qui a été enlevé par l’ignoble Calaca ! Guacamelee est l’un des plus beaux jeux de plateforme de l’année 2013. Le fait qu’il soit en plus bourré de référence à d’autres jeux en fait un bijou de vidéoludisme. Ajoutons à cela que le jeu est triple cross (play/buy/save) pour un prix ridicule et vous n’avez plus aucune raison de passer à côté. Je crois d’ailleurs qu’il est disponible en ce moment dans la collection des jeux instantanée du PS+. Vous cherchez encore une excuse ? Je vous dis donc Boum-Chac-Calaca et je vous invite à lire l’avis de notre membre furtif sur ce jeu, le bien nommé Ombre de Loup.

Numéro 1 : Pokémon XY (Game Freak/The Pokemon Company/Nintendo – Nintendo 3DS)

Ballade en Chevroum dans Illumis

Ballade en Chevroum dans Illumis

LE jeu de 2013 que j’ai le plus attendu! Certains vous le confirmeront tellement j’étais au taquet de la moindre information sur ce Pokémon XY. D’ailleurs, les lecteurs les plus assidus ont pu le remarquer. J’ai littéralement dévoré ce nouveau Pokémon, au point d’inondés les timelines de mes twittos de screens et autres livetweet sur le jeu. Jeu sur lequel j’ai passé plus de 300 heures (série en cours). Pas mal. Parlons vite et parlons bien. Ce Pokémon XY aurait pu être LA tuerie attendue du fait de sa refonte graphique magnifique (les pokémons sont maintenant en 3D) et des nombreuses nouveautés intéressantes (combats aériens, présence de hordes, SPV, nouveau type fée), malheureusement le jeu souffre d’une facilité extrême et d’un scénario niais à souhait. Heureusement, je trouve mon plaisir en les attrapant tous et en entraînant plusieurs équipes compétitives. Mon avis complètement objectif sur le jeu ici.

Numéro 1 : Remember Me (Dontnod Entertainment/Capcom – Xbox 360, PlayStation 3 et PC)

Remember Me - Neo ParisVoici le grand mal aimé de mon top 2013. Remember Me ! Je ne m’étendrai pas dessus car j’ai vraiment écrit un article ultra complet (et un peu fanboy pour le coup) sur cette perle de direction artistique et de narration. Même si il est vrai que le scénario est prévisible, que plus d’un joueur est devenu fou en tentant de maîtriser les combos prédéfinis (qui ne m’ont pas gêné le moins du monde) etc. J’ai adoré ce jeu pour ce qu’il m’offrait : Une bande-son qui déboîte, un scénario sympa, une héroïne loin des stéréotypes actuels, une direction artistique sublime et quelques références sympas. Vous en voulez plus ? Voici mon avis subjectif à mort sur Remember Me : Dieu est un DJ.

Numéro 1 : Bravely Default (Silicon Studio/Square Enix – Nintendo 2DS/3DS)

Bravely Default - TitreLA perle de ma fin d’année 2013 avec Pokémon XY. J’ai mené une recherche compliquée pour le trouver au meilleur prix (à moins de 50€ donc, le jeu montant jusqu’à 78€ dans certaines boutiques du boulevard Voltaire). Bravely Default est LE J-RPG à la sauce Square Enix dans toute sa splendeur. Tour par tour ou presque, système de jobs ayant chacun leurs points forts et leurs points faibles, histoire axée autour des cristaux et de la nature et un grand méchant que l’on ne connaît pas vraiment avant d’arriver à la fin du jeu. Certains vous diront que Bravely Default est le Final Fantasy qu’ils attendaient. Je répondrai que je ne suis pas d’accord avec ça. La franchise phare de Square Enix a évolué avec le temps, que ça plaise ou non. Bravely Default est graphiquement sympa (et les joueurs qui n’ont pas apprécié les personnages Super Deformed des remakes de Final Fantasy III et Final Fantasy IV sur Nintendo DS seront ravis de voir que cette caractéristique est moins flagrante ici). La bande-son du jeu est à tomber, Revo et son équipe de Linked Horizon nous offre un travail de toute beauté. Enfin, les décors sont de toute beauté. Je ne vous en dis pas plus sinon de vous jeter dessus, le jeu étant de nouveau disponible à un prix raisonnable. Prenez votre mal en patience, le test ne devrait pas tarder.

_________________________________________________________________________________________

Voilà pour mon top 10 de l’année 2013. J’espère que vous avez eu le courage de lire toutes mes inepties jusqu’au bout, ou que vous lirez au moins cette « conclusion ». Vous aurez sans doute remarquer l’absence de certains jeux qui ont fait l’unanimité ou au moins un énorme buzz ; je veux bien sûr parler de GTA V, Beyond Two Souls, The Last of Us ou encore Call of Du… Non je déconne pour Call of. La raison est simple, je n’ai jamais été fan de la franchise Grand Theft Auto et je n’ai pas accroché au dernier Quantic Dream (alors que j’avais adoré Heavy Rain et que j’apprécie beaucoup Ellen Page) ni au dernier Naughty Dog (malgré sa narration maîtrisée). D’autres auraient pu apparaître aussi, comme Rayman Legends, le dernier Zelda sur Nintendo 3DS ou encore Metal Gear Rising Revengeance et Dragon’s Dogma : Dark Arisen. Malheureusement, je n’ai pas encore eu le temps pour Zelda et MGRR et j’ai été très frustré par la facilité de Rayman Legends et le caractère bancal du Skyrim du pauvre de Capcom. Dommage pour eux.
Voilà donc mon Top 10 de l’année et vous, quel est le vôtre ?

avatar Publié par le 15 janvier 2014. Classé dans (New) Nintendo 3DS, à la une, Actualités, Nintendo 2DS, Nintendo eShop, PC Windows, PlayStation 3, PlayStation Store, PlayStation Vita, Tests et Avis, Wii U, Xbox 360. Vous pouvez suivre les réponses de cet article via le RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse ou un trackback sur cet article

3 Réponses pour 2013: Le Top 10 du Maître de L’Enfer

  1. Eh bien, 5 jeux en première place, rien que ça ! On sent le gros joueur qui n’a pas réussi à se décider ^^

    Un plaisir de lire ton top. Je ne suis pas d’accord avec tout, mais il a au moins le mérite de me donner envie de jouer aux jeux pas encore commencés de mon côté, Bravely Default en tête 🙂

    Au plaisir de vite te relire surtout !

    • T’as complètement cerné mon « problème ». J’ai passé une heure pour trouver un ordre puis je me suis dit « zut » et j’ai mis les 5 sur ma première marche.

      Content que la.lecture t’es fait plaisir et merci d’avoir pris le temps de tout lire. Je me demande bien quelles sont les autres jeux auxquelles mon top t’as donné envie de jouer dt j’ajoute que mon avis à venir sur Bravely Default va complètement te subjuguer 🙂

  2. I hate my life but at least this makes it beeabalr.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *