Oddworld : l’étranger en colère

Oddworld - Capt 4

1997. PSONE Début de la quadrilogie.

Nous sommes à l’époque de la 1ère  console de Sony et déjà lors de son apparition ce jeu m’interpelle. Je n’ai pourtant que la Nintendo 64. Voila comment on reconnaît un bon jeu. S’il nous attire alors qu’on a pas la console c’est qu’il nous parle . Les années passent et je ne perds pas de vue ce jeu qui deviendra une pentalogie du bien nommé studio Oddworld Inhabitant. Après l’Odyssée d’Abe , l’Exode d’Abe suivront l’Odyssée de Munch puis la fureur de l’étranger que je teste aujourd’hui. Remarquons que le studio s’est servi du moteur de jeu A.L.I.V.E. réputé pour son intelligence artificielle .
2013. Sur le PSN de la PS vita et PS3. (Ainsi que sur le Xbox live).
Le miracle . Refonte HD du jeu et tarif abordable pour un jeu complet. Une dizaine d’euros seulement. Les bons plans plans de la démat’  !! On  dira ce qu’on voudra de cette dernière mais des jeux complets à ce tarif on en voit peu en boutique..  Plus chez Game en tout cas.. Hé hé hé…
Oddworld - Capt 5

Premier contact.

La 1ere impression est toujours la plus vague mais je me contente de suivre le didactiel sur les déplacements. On me présente les différentes munitions  , la façon de gérer les 2 vues . Beauté , fluidité , gestion du tactile. Les munitions vivantes, l’innovation principale du jeu, sont sélectionnables sur les cotés de l’écran. Indifféremment à gauche ou à droite puisque l’unique arme du jeu supporte  les 2 types de munitions .

 

Oddworld - Capt 2

 

On les compulse au mieux selon les vilains et les situations rencontrés. Dans une caricature de western spaghetti à base de poules,  poulets et autres lézards texans qui baragouinent dans  un accent sud américain assez pertinent. Les doublages sont excellents mais seules les cinématiques sont sous- titrées. ( pourquoi?)
Mais tout de suite un autre petit bémol qui, je le sens immédiatement ,va nuire à l’action et  au  » gameplay ». (A propos, qui comprend exactement ce mot? ) . En effet pour passer du mode 3e personne au mode FPS il faut une double pression sur l’écran . Alterner entre les 2 modes de jeu est pénible et surtout impossible en pleine fusillade. Très gênant lorsqu’on se fait canarder. Et  la course à pied est moins rapide en vue a la première personne qu’à la troisième.. cherchons l’erreur.

 

Oddworld - Capt 7
1ere personne

L’analyse

Vous l’aurez compris il est difficile de définir le genre d’Oddworld. Ni un jeu de plateforme puisqu’il s’agit plus de se déplacer dans les différentes boutiques d’améliorations d’armes,d’armures,ou de ravitaillement , ni un FPS pur et dur puisqu’on alterne les vues de dos et vue oculaire. ( évitons les anglicismes leçon no 1). Impossible de tirer à la 3e personne donc ça n’est pas un jeux de tir non plus.
Alors comment qualifier Oddworld?
La question se pose d’autant plus que l’action se matine d’infiltration via un radar indiquant la position relative des ennemis ainsi que leur champs de vision. Et des hautes herbes permettent parfois de se cacher lorsqu’on s’approche du champs de bataille. A ce propos avant d’affronter les boss  vous devrez vaincre leur garde personnelle.
Ne nous posons pas plus de questions sur la forme et concentrons nous sur le jeu. Plateforme , FPS ou infiltration peu importe. Seul compte le fun et on est pas déçu de ce coté là.

 

L’histoire: 

Vous êtes l’étranger. Lézard dans un monde de poules vous êtes le chasseur de prime bienvenue qui vient débarrasser le monde de sa vile engeance, les outlaws , pour le compte des clakkerz . Dans chaque ville que vous visitez le bureau du shérif centralise les avis de recherche des bandidos et leurs primes. Mais votre metier n’est pas seulement alimentaire..Vous avez  un lourd secret et  il vous faut rassembler 20 000 $ pour vous faire soigner. De quoi ? Mystère..

Chaque proie vaut bien sur davantage vive que morte. Ce qui nous amène au système de santé des persos et des PNJ. Il s’agit d’une double barre de sante. L’une correspond à la santé proprement dite et l’autre correspond au KO qui arrive dès que la seconde barre se vide. A savoir qu’une barre de vie ne se remplit plus une fois vidée mais la barre de KO se régénère au bout de quelques secondes. Il faut donc profiter de ce repit pour capturer le vilain avec «  l’aspirateur à vilain dont votre perso est pourvu.
Notons que le système de santé de l’étranger est sensiblement le même . Mais on peut se servir de la barre de vitalité pour remplir la barre de santé jusqu’à ce que la première soit vide.
Les dégats physiques subis dès lors sont irratrapables à moins de se poser dans un coin tranquille et d’attendre que la barre de vitalité se remplisse à nouveau. Difficile en plein combat. Ce système est spécifique au héros. Tant mieux . Les outlaws auraient été invicibles sinon.

 

Une fois ce système assimilé il faut gagner l’argent nécessaire à votre opération.  Mais plus facile à dire qu’à faire… Si la piétaille se laisse facilement capturer vive les boss sont difficiles à assommer. Tout dépend du type de munition qu’on possède et de leur effet. Létales ou incapacitantes les munitions sont toutes limitées mais renouvelables via la boutique ou via la seule munition illimitée vivante ( le moustique électrique ) qui sert justement à attraper les autres munitions. Putois , araignées tisseuses et autres se trouvent en nombre et servent à immobiliser ou assommer momentanément les ennemis. Les chauve-souris , abeilles et consort sont plus radicales mais c’est bien l’arbalète qui accepte 2 sortes de balles vivantes qui est la clé de votre stratégie de capture. Sachez qu’au cours du jeu les munitions s’amélioreront afin de sniper ou d’éliminer plusieurs vilains d’un coup. Mais je ne vous dévoile pas tout. ( surtout que j’en suis pas encore là).

 

On peut aussi améliorer les performances de l’étranger dans les general store en dépensant l’argent gagné et aussi acheter quelques potions qui attirent davantage de bestioles mais ce dernier point est dispensable. En effet , sur la route et sur le champs de bataille parfois on peut trouver des nids à bestioles .On passe en vue FPS , on vise les bébètes et on les ramasse.
A propos de chasse aux munitions ou aux pabos pas de visée auto.. Et c’est tant mieux mais le jeu est assez tolérant. Je dirais juste assez.

 

En revanche les munitions n’ont pas toutes la même portée et il faut prendre ça en compte lorsqu’on sélectionne sa paire de munitions sur les cotés de l’écran tactile. On peut également poser des pièges avec les fuzzles que l’on dépose sur le passage d’un adversaire et qui entameront  sa barre d’énergie. Enfin , en cours de jeu vous pourrez jeter un oeil à votre futur et ceci nous amène à un dernier changement que je ne divulguerai pas vu que je n’en suis pas encore là mais je pressens que les séquences de shoot du début qui privilégient une approche furtive et raisonnée laisseront progressivement place à des phases beaucoup plus nerveuses voire carrement déjantées. Je précise que j’ai déjà beaucoup joué ( une demi douzaine d’heures) et que je ne suis pas encore à la moitié du jeu. Bien que j’ai d’emblée choisi la difficulté maximum cela présage d’une très bonne durée de vie.

 

Résumé du test
Nous sommes face à un jeu original dans sa jouabilité , drôle et  bien pensé. L’intelligence artificielle des outlaws est pas mal du tout. Ils vont pas non plus faire l’ENA mais ils fuient quand ils s’en prennent plein la face et reviennent à l’attaque plus tard. Ce qui leur permet de récupérer de l’énergie mais pas de la vie.( Vous avez suivi ou quoi?) La dure de vie me semble très correcte et je n’ai qu’un reproche à faire c’est le passage laborieux entre 1ere et 3eme personne. Un défaut inhérent au portage sur console tactile.
Bref , nous sommes face à un classique. Du moins c’est mon opinion.
Et les classiques sont rares.

 

Ma note :
17/20. Mon conseil : foncez !!
avatar Publié par le 5 avril 2013. Classé dans PlayStation 3, PlayStation Store, PlayStation Vita, Tests et Avis, XBLA, Xbox 360. Vous pouvez suivre les réponses de cet article via le RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse ou un trackback sur cet article

Une réponse pour Oddworld : l’étranger en colère

  1. Pingback : Sony je t’aime! Mise à jour du PlayStation Plus (Novembre 2013) | Game Inferno

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *