Destiny : SRL, rapide et dangereux.

Dernière ces 3 lettres se cachent la dernière nouveauté de Destiny, la Sparrow Racing League (ou Ligue de Passereaux chez nous). Apparu il y a une semaine, le 8 décembre dernier, et pour une durée de trois semaines, cet événement vous permettra de prendre part à des courses de passereaux contre 5 autres joueurs (maximum) sur des circuits plutôt nerveux… On en reparle après.

Rendez-vous au Meltdown

A l’occasion de l’arrivée de la SRL dans Destiny, Le Public Système (la boite de communication qui gère Activision ici) m’a invité moi et d’autres blogueurs fans de Destiny au Meltdown e-sport Bar à Paris le 9 décembre dernier afin de «découvrir » ce nouvel événement… Que j’avais bien sûr saigné la veille dans mon canapé. J’y suis donc allé avec ma compagne, Pitch, elle aussi invitée. Bon, je ne vous parle pas trop du Meltdown si ce n’est pour vous dire qu’on y est toujours bien et je ferai aussi l’impasse sur la boisson et la bouffe, je ne suis pas vraiment là pour parler de ça. L’intérêt de ce rendez-vous alors ? Tout simplement une compétition de passereaux sur le jeu (12 postes étaient installés pour l’occasion) afin de remporter un des 3 lots proposés ce soir-là (2 éditions collectors du jeu pour les 2e et 3e et une PS4 collector pour le vainqueur). Bon en soit, gagner un jeu ou une console que l’on possède déjà n’a rien d’enthousiasmant, pour moi du moins, mais se frotter à la concurrence afin de montrer qui est le meilleur m’a toujours plus, surtout que c’était l’occasion de faire parler de la #TeamBonux vu qu’on était deux représentants présents… Contre 3 de Los Gringos Locos (le clan de Damonx) et d’autres joueurs que j’ai déjà croisé (ingame ou sur youtube) comme Vavache, Morrigh4n et j’en passe… Par contre pas de représentants de Next Stage à ma connaissance (site sur lequel je vais souvent pour m’informer sur Destiny), dommage, j’aurais apprécié.

Qui dit événement dit bien sûr animation… Et c’est avec plaisir que Pitch et moi-même avons retrouvé l’animateur du stand Destiny de la PGW 2015… Qui m’a d’ailleurs reconnu ! Donc on a eu, une fois de plus, droit à une animation au top.

Pitch toujours détendue en compétition!

Pitch toujours détendue en compétition!

Bref, maintenant que le cadre est posé, c’est l’heure de la course. Nous étions donc répartis en neuf groupes de 6 et les deux premiers de chaque étaient qualifiés pour un deuxième tour réduit à 3 groupes de 6. Pareil pour le deuxième tour : les deux premiers qualifiés pour la grande finale. Vous avez bien compté, il n’y avait donc que 3 tours pour repartir avec un des lots, facile non ? Et bien pas tant que ça. Pour participer aux courses nous avons tous eu droit à des passereaux « blancs » (vitesse maximum 132) et le reste se jouerait donc aux skills… Inexistants ce soir là pour moi vu que je me suis fait piteusement éliminé dès le premier tour (et j’étais dans le premier groupe en plus). J’ai donc noyé mon désespoir dans la boisson Je me suis donc vite retrouvé à « coacher » Pitch (et à la supporter accessoirement). Au début de sa première course, madame a un problème à l’accélération et fait relancer la course… Le joueur précédent avait inversé les touches, pas de chance. Résultat ? Elle finit 2e. Au tour suivant, elle refait le coup et se qualifie pour la finale en accrochant la 2e place encore une fois. Après un taunt un peu « sexiste » d’un de ses adversaires, auquel elle répondra avec sourire et fermeté, elle finis une nouvelle fois 2e et remporte donc une des deux éditions collector mises en jeu… A noter qu’elle a passé les 3 courses avec un passereau en feu , la classe. Bref je pense qu’elle vous racontera ça mieux que moi dans son futur article. J’en profite pour faire des bisous à toute l’équipe de « Le Public Système » et du Meltdown pour cet événement. D’ailleurs, comme le veut la « tradition », nous sommes repartis avec un sac de goodies… Mais ils n’ont toujours pas ma taille en T-Shirt (un lecteur comprendra). Heureusement pour moi, le notebook est magnifique.

Voilà, c’est tout pour le Meltdown, si on parlait de la course de passereaux maintenant ?

Cette 2e place a un fort goût de victoire.

Cette 2e place a un fort goût de victoire.

SRL : entre Mars et Vénus.

Revenons donc au basique, la SRL. Ça fait maintenant une semaine que je pratique et force est de constater que c’est plutôt addictif comme activité. Je vous fais le topo : 6 gardiens, 6 passereaux, 2 circuits et « malheur » aux vaincus. Les guillemets sont là pour souligner que dans Destiny, celui qui loot n’est pas forcément le meilleur. Les courses de passereaux sont assimilées à l’épreuve donc à chaque course vous ferez monter l’estime de celle-ci.

Campus Martius et son passage hardcore

Campus Martius et son passage hardcore

Les courses se déroulent sur 3 tours et (seulement) deux circuits : Descente infinie sur Vénus et Campus Martius sur Mars. La première est une ligne droite avec quelques subtilités et pas mal de raccourcis (comme tous jeux de courses arcade qui se respectent), la deuxième, est plus classique mais mettra vos nerfs à rude épreuve en fin de tour lorsqu’il vous faudra esquiver les pales des 3 « éoliennes ». Les deux circuits sont bourrés d’ennemis (vex, corrompus, déchus, cabals) et sont jalonnés de mines ralentissantes et de portes vous permettant d’aller plus vite lorsque vous les franchissez… A l’inverse, plus vous en raterez, moins vous irez vite. Ceux-ci ont un autre effet : celui de (re)charger votre jauge de « déplacements latéraux » (située en bas à gauche, juste sous le compteur de vitesse). En effet, mis à part les passereaux « blancs », tous les autres vous permettent de faire des déplacements latéraux en appuyant sur L1/R1 (ou L3/R3), sur PlayStation bien sûr et, je ne vous le cache pas, les maîtriser est un pré-requis OBLIGATOIRE pour espérer une victoire finale ! Sinon, toujours comme dans les autres modes impliquant le passereau (PVE et certaines maps PVP), on accélère avec L2 et R2 permet de décélérer, d’accélérer encore plus (si vous avez ceux du raid) ou encore de faire des acrobaties (Acrobate, Red Bull et les passereaux siglés SRL).

Qui dit nouvel événement dit forcément nouveaux stuffs et autres. La SRL introduit donc de nouveaux équipements d’armures vous permettant d’être le meilleur sur la piste (consommation amoindrie de la jauge de dodge, réapparition plus rapide en cas de passereau explosé, etc). A noter que certaines pièces d’armures (casque et armures de classe) auront des points de lumière, vous pourrez donc les équiper sans perte dans les autres modes du jeu. Ce n’est pas tout, comme je l’ai dit plus haut, des nouveaux passereaux font leur apparition et, joie, Bungie a changé les design de ceux-ci. Pour les obtenir, il vous faudra monter dans l’estime de la SRL, compléter la nouvelle quête proposée par Amanda Vacances (seulement pour les joueurs Sony) ou passer à la caisse de Tess Everis… Après tout, vous faites ce que vous voulez avec vos lumens euros. Enfin, 8 nouveaux revètements d’armures font leur apparition (seulement 7 sont lootables) ainsi que 2 emblèmes SRL (dont un payant). Voilà pour les nouveautés loots. PS : Ah ! Il y a des klaxons aussi… Enfin bref.

oh un Klaxon!

oh un Klaxon!

Ma tenue spéciale course

Ma tenue spéciale course

Pour finir, il est important de parler de la quête SRL (j’aurais peut-être du en parler au début mais… C’est moi qui décide ici !) Celle-ci consiste à réussir différents défis afin d’obtenir le permis correspondants (du C au S). Le S, par exemple, vous demandera de gagner 3 courses et de finir 3 courses sans exploser votre passereau (bien sûr les 2 sont cumulables). Ne croyez pas que cette quête est superflue ! Tout au long de votre progression, vous looterez des pièces d’armures de plus en plus puissantes… Jusqu’à 320 si vous finissez la quête et que vous passez le rang 3 de la SRL ! Oui MESDAMES ET MESSIEURS, TROIS CENTS VINGT ! C’est tout simplement le max possible dans Destiny (je ne vous apprends rien) ! Ajoutez à ça que chaque jour, les courses de passereaux seront accompagnées de contrats dédiés (passer x portails, finir trois fois sur le podium ou tuer x ennemis). Voilà qui en fait un événement (presque) complet !

Destiny_20151215170637

Et la suite ?

Vous le savez sans doute, la SRL est, comme la Fête des Âmes Perdues il y a quelques semaines, le nouveau délire de Destiny. En effet, il y a quelques jours, Bungie a annoncé qu’il n’y aurait pas de DLC durant cette deuxième année du jeu et qu’ils seraient remplacés par ce genre d’événements jusqu’à la sortie de Destiny 2 fin 2016. Force est de constater que c’est une bonne idée, surtout pour les joueurs qui ont déjà mis la main à la poche pour s’offrir tout le contenu proposé par le dernier-né de Bungie. Les autres moins réceptifs lâcheront sans doute le jeu… J’ai personnellement été amusé par la Fête des Âmes Perdues même si je n’y ai pas du tout participé… Par contre la SRL c’est tous les jours, au moins pour faire les contrats hebdomadaires ! Malheureusement, tout n’est pas parfait dans cet événement même si les seuls reproches que je pourrais faire sont la pauvreté des circuits (seulement 2) mais ils sont très bien pensés, les voix pendant la course (les commentaires du spectre et d’Amanda Vacances me sortent par les yeux mais je fais avec) et l’absence de nouveaux thèmes musicaux. J’espère malgré tout que l’initiative fera l’objet de retours positifs et qu’on aura droit à d’autres événements du genre et de nouveaux à cette Ligue des Passereaux… Avec plus de circuits?

Bref, si vous avez déjà le Roi des Corrompus (je suppose), allez faire un tour sur les circuits, ça ne coûte rien !

Remerciements: à Elodie Testa pour l’invitation! Toujours au top! et à Yung-Taïk Schmitt pour le cadre sympa qu’est toujours le Meltdown!

avatar Publié par le 15 décembre 2015. Classé dans à la une, Actualités, Events, PlayStation 3, PlayStation 4 (Pro), Tests et Avis, Xbox 360, Xbox One (X). Vous pouvez suivre les réponses de cet article via le RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse ou un trackback sur cet article

Une réponse pour Destiny : SRL, rapide et dangereux.

  1. Pingback : Destiny: Présentation de la SRL au Meltdown |

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *