[Test] Senran Kagura Shinovi Versus

 

shinovi versus logo

Encore une fois je vais vous parler d’un jeu japonais, Senran Kagura Shinovi Versus. Annoncé il y a quelques mois sur PlayStation Vita par Marvelous Europe, il est arrivé chez nous ce 15 Octobre 2014 en boîte et en dématérialisé. Les voix sont en japonais et tous les textes en anglais, anglophobes, soyez avertis !

 Senran Kagura Story

Histoire

Dans notre monde, il existe une société secrète, composée de personnes avec des talents très particuliers. Ces personnes sont appelées des Shinobis et sont divisées en deux catégories: les bons ninjas travaillent pour le gouvernement et les mauvais ninjas sont des mercenaires qui cherchent souvent l’argent. Dans ce monde, tout a un opposé: le bien et le mal, la lumière et les ténèbres, le Yin et le Yang… C’est pour cela que depuis des siècles, les bons et les mauvais ninjas s’affrontent.

On suit ici trois écoles, dans lesquelles de jeunes filles étudient pour devenir Shinobis.

L’académie Hanzo, faisant honneur au Bon Ninja Légendaire du même nom, possède cinq élèves. D’ailleurs, l’une d’elle est la petite fille de Hanzo. Elles ne font qu’étudier lorsque, soudain, elles sont attaquées par une autre école, Gessen. Ces derniers déclarent un Battle Royale, tradition ancestrale qui vise à ce que deux académies ninja s’affrontent, la perdante verra son établissement brulé. Les voilà donc à combattre pour protéger leur établissement.

L’académie Gessen, justement, fait également partie des bons ninjas. Alors que les cinq élèves faisant partie de l’élite de l’école partent voir leur père adoptif, elles se font attaquer par un pervers. Il s’en prend à elles et les tripote, tout en mangeant les provisions qu’elles avaient apportées. Cet homme n’est autre qu’Hanzo, qui cherchait de jeunes filles avec qui s’amuser. Refusant le défi qu’elles lui lancent, il leur dit d’aller affronter l’académie qui porte son nom, si elles gagnent, il les affrontera. Pour laver leur honneur, elles lancent donc le Battle Royale.

D’un autre côté, les mauvais ninjas, ont leur propre académie: Hebijo. Celle-ci comprend de nombreux élèves, mais à cependant perdu son honneur il y a quelques mois, à cause d’un frauduleux directeur et d’une défaite contre l’académie Hanzo (pour en savoir plus, je vous invite à regarder l’anime Senran Kagura). Pour changer cela, une nouvelle équipe d’élite est mise en place, la dernière étant devenue renégate après la chute de l’école. Il faudra donc aller affronter les bons ninjas pour rétablir la peur que le monde avait de cette école.

Enfin, sachez-le, une quatrième équipe est disponible après avoir terminé la campagne des trois autres autres. Aucun spoil de ma part concernant ces cinq filles, le jeu vous fera comprendre qui elles sont.

Chaque académie voit son histoire découpée en cinq chapitres, chacun comportant environ cinq missions. Chaque fille a également sa propre histoire, ce qui ajoute encore une centaine de missions, permettant d’explorer un peu plus les ambitions de chacune.

Shinovi Versus Gameplay

Gameplay

Pour ceux qui ont l’habitude des Beat’em All, vous ne serez pas dépaysés. Pour les autres, je vais vous expliquer ça rapidement.

Des combats mouvementés

Comme dans tout BTA, vous voyez votre personnage a la troisième personne. Il y a plusieurs moyens de voir votre état. En effet, la barre de vie présente à l’écran ne représente que votre vie actuelle, mais les vêtements encore présents sur votre personnage indique son armure (moins de vêtements, moins de défense). Vous pouvez avoir plusieurs malus infligés par l’ennemi: gel, brûlure, paralysie, étourdissement.

Pour vaincre les ennemis, ce sont vos combos qui serviront. Vous avez une attaque normale (carré) et une forte (triangle), qui, combinées, forment des combos dévastateurs. Ceux-ci s’améliorent avec les niveaux dont je parlerais ensuite. En frappant, vous cumulez de l’énergie qui, atteint un certain niveau, forme un parchemin. Si vous vous retrouvez dans l’impossibilité de sortir du combo de votre adversaire, une explosion de « ki » (touche bas de la croix), le fera s’envoler loin de vous, mais vous retirera une partie de votre barre de vie. La caméra se manie facilement même si un peu lentement. Cependant, une possibilité de lock permet de régler cela la plupart du temps (quelques bêtises sont faites lorsque l’ennemi est dans notre dos).

En plus de cela, la transformation shinobi sera votre amie si vous êtes en danger (une simple pression de gâchette la déclenche). Pour cela il vous faudra au moins un parchemin de pouvoir. Cette transformation rétablira votre armure, et vous permettra d’utiliser vos ninjutsus (techniques ninja propre à chaque personnage). Une autre transformation, le mode frénétique, déchirera complètement vos vêtements et donc votre défense. Vous aurez cependant une vitesse et attaque décuplées.

Composante RPG

Votre personnage a un niveau qui lui est propre et différentes caractéristiques:

  • Le « Flash » augmente la puissance de vos coups lorsque vous n’êtes pas transformé.
  • Le “Yang” augmente votre défense et votre attaque une fois transformé en Shinobi.
  • Le “Yin” change vos caractéristiques en mode frénétique (Beaucoup plus d’attaque).

En finissant des ennemis dans chaque transformation, vous ferez augmenter la barre de caractéristique attachée à chacune.

En plus de cela, chaque ennemi vous rapportera de l’expérience, vous faisant gagner en niveaux. Ainsi, votre vie, le nombre maximal de parchemins, et évidemment l’attaque et la défense de votre personnage, se verront améliorées.

Shinovi Versus Modes

Modes de jeu

Solo

Évidemment, vous l’aurez compris, une grande partie du mode solo se trouve dans l’histoire, des filles ou des académies. Vous en aurez pour une demi-douzaine d’heures pour chaque école, si vous lisez l’histoire. Les missions sont assez courtes mais restent conséquentes en ennemis et boss. En tout, vous devriez en avoir pour environ vingt-trente heures pour tout faire, en fonction de votre talent, et si vous souhaitez également terminer le jeu en difficile (à changer sur l’écran de sélection des niveaux).

En plus de cela, vous pourrez participer aux différents entraînements des filles (un ensemble de tutoriels). Pour ceux qui aiment pouponner les jeunes filles, le mode habillage vous autorisera à changer les habits, sous-vêtements, coiffures et accessoires de vos personnages. Une fois cela effectué, vous pourrez les admirer, ou bien vous amuser à les titiller des bouts des doigts. N’espérez pas cependant voir plus qu’en jeu, elles savent rester pudiques.

Un mode galerie est également disponible, permettant de regarder les différents artworks achetés dans la boutique, et un sound test permet d’écouter l’intégralité de la playlist du titre.

Multijoueur

Pour le mode multijoueur, on reprend le gameplay du mode histoire en accéléré (pas de cinématique à chaque transformation). Plusieurs modes sont à notre disposition et il est possible de jouer en local, en online ou avec des bots.

  • Le mode Deathmatch est classique et vous donne des points pour chaque ennemi tué.
  • Le mode “Strip Battle” vous demandera de dénuder vos adversaires. Chaque morceau de vêtement retiré octroiera des points.
  • Enfin, le mode “Understorm” vous enverra à la chasse aux sous-vêtements. Frapper vos adversaires relâchera des culottes sur la carte qu’il faudra ramasser, et ne pas perdre surtout.

De quoi bien s’amuser avec les amis, ou, si on en a pas, démonter du bot.

 Shinovi Versus Conclusion

Conclusion

Senran Kagura Shinovi Versus est un jeu agréable à jouer, et, si vous appréciez les jeunes femmes, vous apprécierez la direction artistique (enfin, peut-être pas la physique appliquée à certaines parties du corps). Certes, on manque un peu de modes de jeux, mais le grand nombre d’objets à récolter pour compléter notre collection fait grandir le temps que l’on passe sur le jeu. D’un point de vue audio, les musiques sont accrocheuses même si on les oublie vite. Elles mettent dans l’ambiance et sont en synchro avec le rythme rapide des combats.

Les personnages sont assez différents pour que chaque personne trouve son favori et on en apprend plus sur eux au travers des différentes histoires personnelles. Le titre est peaufiné et très beau, on déplorera juste le nombre de chargements assez fréquent, les arènes parfois petites et le fait que l’histoire se fasse si “vite” si on est bien entré dedans.

Senran Kagura Shinovi Versus sur PlayStation Vita nous a été procuré en version dématérialisée européenne par Marvelous Games.

Marvelous_Logo

avatar Publié par le 16 octobre 2014. Classé dans à la une, Actualités, PlayStation Vita, Tests et Avis. Vous pouvez suivre les réponses de cet article via le RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse ou un trackback sur cet article

Une réponse pour [Test] Senran Kagura Shinovi Versus

  1. Pingback : [Test] Senran Kagura: Bon Appétit! | Game Inferno

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*