Sykli au Tokyo Game Show – Les jeux

Tokyo Game Show - Logo

La politique adoptée pour tester les jeux était la suivante. Compte tenu du fait que je n’avais que sept heures sur le salon j’ai toujours privilégié les jeux où il ne fallait pas faire la queue pour pouvoir y jouer, ceci afin de rester efficace tout en captant au maximum l’ambiance du salon.

La procédure à l’accès d’un poste est la suivante: on se présente à une file, une hôtesse vous installe à un poste et lance un chrono de 15 minutes, quel que soit le jeu. Donc toutes les impressions sont faites sur des tests relativement courts avec une description des commandes en japonais imprimée à côté du poste de jeu.

Sunset Overdrive – Xbox One

Sunset OverdriveSympathique, la démo nous place dans une arène fermée (dans un parc d’attraction) où une succession de vague d’ennemis va viser une zone à protéger. Accompagné de 3 I.A., le but étant de faire plus de frag que ses petits camarades. C’est sympa, ça bouge dans tous les sens et les effets spéciaux ont de la gueule (la grenade qui gèle les ennemis, wonderfuuul). Par contre, quand il y a beaucoup d’ennemis affichés à l’écran, il y en a vraiment beaucoup ! Presque trop, à tel point qu’on perd en lisibilité.

À mon grand regret je n’ai jamais su faire de figure, slide et autres galipettes, pourtant ce n’est pas faute d’avoir essayé. Je suppose que le jeu est plus fun que la simple expérience de TPS peroxydé sur un air de Offspring que j’ai pu avoir.

Forza Horizon 2 – Xbox One

Forza Horizon 2

Depuis, il est sorti. J’ai pu faire une course sur ce jeu, c’est beau, très beau, excessivement beau. Les zones ouvertes permettent de couper à travers les champs, c’est grisant. La physique des véhicules était chouette, bref même en étant pas un amateur de jeu de course j’ai vraiment pris mon pied sur ce jeu.

Un titre qui donne envie d’avoir une Xbox One.

Evolve – Xbox One

EvolveImpatient comme un gosse d’essayer ce jeu il est super beau, très agréable à prendre en main et complètement épique manette en main. Dans une zone relativement large et sur différents niveaux de hauteur il faut traquer le monstre et réussir à le surprendre.

Dans la démo testée le monstre était un Kraken contrôlé par l’IA, la séquence aurait dû se jouer à quatre malheureusement pour mes trois compères, Windows et ses « blue screen of the death » les ont frappés de malchance et mon laissé seul dans un duel face à la bête.

Le jeu m’a surpris par une vraie dimension chasse, la faune et la flore jouent un rôle important dans le combat que vous allez mener. Ils peuvent très bien vous aider en servant d’indice sur la position de votre ennemi (les oiseaux tournent autour de lui), mais aussi vous gêner comme potentiel ennemi, si jamais une bestiole se prend une balle perdue pendant votre duel contre votre némésis.

Les armes aussi ont de la gueule, je note particulièrement les mines grappin clouant votre adversaire au sol s’il passe par là, le temps de vous offrir une bonne rafale bien préparée. Mon personnage était accompagné d’une sorte de chien intergalactique qui me ramenait à la vie (assez souvent).

Vivement, j’ai hâte.

Dragon Ball Xenoverse – PlayStation 4

Dragon Ball XenoverseAyant eu la chance d’avoir accès à la bêta depuis sur PlayStation 3. Ce jeu vous propose de créer votre propre super combattant, soit un saiyan doué au corps à corps ou un namek plus orienté soutient. En tout cas dans la bêta le choix se limitait à ces deux classes. À vous de gagner de l’expérience et rendre plus fort votre combattant via différentes upgrades acquises via l’expérience ou en magasin.

Avec un système de jeu proche de l’épisode précédent Dragon Ball Z : Battle Of Z. De grandes zones de combat dans lesquelles deux équipes constituées de quatre personnages (maximum) s’affronte. Gestion des distances, de la barre de ki et de la garde seront de la mise pour remporter les joutes.

Dans la bêta il y avait deux grands modes de jeu. La campagne jouable en solo comme en coop et le versus en ligne comme hors ligne.

Final Fantasy Type 0 HD – PS4

Final Fantasy Type 0 - HD

Honte à moi ! Honte à moi ! J’ai fait la queue, puis je me suis laissé distraire et le reste de la journée les postes étaient pleins je n’ai jamais pu y jouer.

Cependant, la remarque qui m’est venu dès que nos regards se sont croisés a été sa beauté. Il me semble peu probable d’espérer une version PlayStation Vita tant cette version est magnifique, clairement dans la veine de la version HD de Final Fantasy X, mais avec plus de filtre, plus d’effet.

Kingdom Hearts II.5 HD – PS3

Kingdom Hearts II.5 HD Remix

Difficile d’en dire grand-chose d’orignal. À l’image du I.5 le travail est très propre, le jeu est joli comme tout. C’est Kingdom Hearts vous savez sans doute déjà tout. Le travail du I.5 sur le II.5 voilà, qu’en dire de plus ?

Phantasy Star Nova – PSVita

Phantasy Star Nova

Ma dernière référence en termes de Phantasy Star c’était le premier Online sur DreamCast. Dieu que ça a changé et en bien. Un système de combat dynamique, un peu à la Dragon’s Dogma dans le rythme. Des monstres gigantesques dans de grandes zones. La possibilité, si j’ai bien compris la description, d’atteindre ces monstres via un mécanisme qui permet de surélever son personnage en hauteur. (C’était en japonais hein j’ai fait des efforts). La bonne surprise que je n’attendais pas du salon.

Une bonne occasion de se rappeler au bon souvenir de la team #SoulSaku.

Samurai Warriors Chronicles 3 – PSVita

Valkyrie 3 Chronicke

Un musou de Sega. Il ressemble tellement à Dynasty Warriors que j’ai déjà l’impression d’en avoir tout dit. Plutôt sympa ça répond bien, faut apprécier le genre je ne suis pas assez connaisseur pour dire ce qu’il avait de particulier. Pas spécialement joli, plutôt dynamique dans les combats, comme un musou au final.

Murasaki Baby – PSVita

Murasaki Baby

Rapide preview de ce petit jeu sorti depuis mon retour du Japon : Finalement, 15 minutes pour l’essayer étaient largement suffisantes tant le jeu tourne en rond et ne se renouvelle que peu dans ses énigmes. Un Escape Plan avec une plus belle plastique, personnellement j’adore la direction artistique, mais moins le manque d’ingéniosité dans les énigmes.

avatar Publié par le 19 octobre 2014. Classé dans à la une, Actualités, Events. Vous pouvez suivre les réponses de cet article via le RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse ou un trackback sur cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *