Le Ragoût (Saison 2 – Semaine 16) : #VitaHasNoGame

Vous l’avez sans doute remarquer (ou pas du tout), le Ragoût, cette superbe rubrique du Dimanche soir qui listait toutes les informations JV de la semaine a disparu ces dernières semaines. Je dois avouer que je me demande encore pourquoi.

Ce weekend j’ai donc eu l’envie de la faire « renaître » pour parler de mon fail de ce début de mois : l’oubli d’un article sur les jeux Games With Gold du mois d’Avril. Me revoilà donc pour vous parler… De la PlayStation Vita. Aucune cohérence je sais, mais ne vous inquiétez pas, le Ragoût GWG n’est pas loin.

Aujourd’hui, Sony, via son blog officiel PlayStation, a annoncé la localisation occidentale de trois jeux PS Vita. 3 jeux pleins de hype qui m’excite particulièrement et qui t’exciteront sans doute toi ! Oui toi, heureux possesseur de la portable de Sony, toi qui sait que, malgré les rumeurs, la PS Vita a des jeux ; et pas qu’en import. C’est parti !

Freedom Wars

Freedom Wars Title

Annoncé le 16 mai 2013 via un teaser du plus bel effet (que vous pourrez retrouver à la fin du ragoût, parfait pour digérer), Freedom Wars est un Action-RPG proposant un mode multiplayer compétitif ou en coop jusqu’à 8 joueurs online (4 en local). Ne paniquez pas, le jeu propose un (vrai) mode solo, ce n’est pas Titanfall non plus.

Freedom Wars - CoverLes événements de Freedom Wars se passe sur notre belle planète bleue en 102013. La surface de celle-ci est en ruine et est devenue inadaptée à la vie. L’humanité vit désormais dans des ville souterraines : les Panoptiques (Panopticons dans la VO). Pour la petite histoire, le panoptique est une architecture carcérale permettant au gardien de surveiller tous les prisonniers en étant dans une tour sans que ces derniers puissent savoir qu’ils sont observés.
La population cherche un moyen pour vivre de nouveau à la surface, en vain. Cependant, un problème se pose et sa solution est radicale : Pour lutter contre la surpopulation, toute personne arrêtée pour un crime (et souvent le crime est la naissance), avéré ou non, est forcé de se battre contre des monstres géants, les Ravisseurs. Si les condamnés arrivent à vaincre ces monstres (et à sauver les civils capturer par les Ravisseurs), ils voient leur peine réduite, peine commençant à 1 million d’années… Tout un programme.

Dans Freedom Wars vous incarnez un personnage, condamné depuis sa naissance, que vous pourrez personnaliser de A à Z (sexe, apparence, etc). Dans votre quête de liberté, vous serez accompagné de personnages tous plus étranges les uns que les autres dont le vétéran du combat contre les Ravisseurs, Uwe Cabrera et sa sœur Elfride (je crois). Vous pourrez aussi compter sur le soutien de la mystérieuse Aries. Je n’ai pas plus d’informations sur le mode histoire malheureusement donc je vais continuer sur le mode multijoueur.

La mystérieuse Aries

La mystérieuse Aries

Le multijoueur est basé sur une guerre entre Panopticons. Au nombre de 47. Chaque faction sera dépendante d’un panopticon et devra, pour survivre, trouver des ressources et envahir les autres panopticons, à la manière d’une classique capture de territoire. Ce mode confronte donc les « criminels » entre eux. Les ressources collectées seront bien souvent des morceaux d’Ravisseurs et ceux contribuant à l’évolution de leur panopticon seront récompensés par divers bonus. Le jeu proposera une fonctionnalité « text-to-speech » afin de vous permettre de converser avec vos coéquipiers en plein combat (sans compter le mode Salon de la PS Vita). Si on se fie au trailer, on pourra se battre à l’arme à feu mais aussi en utilisant une sorte de fouet qui permettra d’extraire des monstres géants du sol (les Ravisseurs ?) Afin de vous aider.

Les graphismes en cel-shading en rebuteront sans doute quelques uns, mais il faut avouer que le jeu a l’air magnifique. Je ne sais pas si je vous ai donné envie avec mes explications un peu bancale alors je vous invite expressément à visionner le trailer !

Freedom Wars - Screen

Freedom Wars, développé par SCE Japan Studio, Shift et Dimps, est prévu pour le 26 juin 2014 au Japon et devrait être emboîté par une sortie occidentale quelques mois après.

Oreshika : Tainted Bloodlines

Oreshika - Screen

Oreshika 2 - CoverConnu au Japon sous le titre de Ore no Shikabane wo Koete Yuke 2 (Over My Dead Body 2), Oreshika : Tainted Bloodlines est la suite d’Ore no Shikabane wo Koete Yuke sorti en 1999 sur PlayStation et dont le remake est sorti sur PlayStation Portable en 2011. Vous vous en doutez bien, ce J-RPG n’est jamais sorti du Japon donc c’est avec une certaine appréhension que j’accueille cette sortie d’un jeu que je ne connais pas du tout. Cela dit, 100 ans séparent l’histoire de ces deux jeux et ils n’ont aucune connexion directe dans l’histoire. Leur seul point commun est le combat maudit d’une famille contre un démon.
Le système de jeu est similaire au premier Over My Dead Body, c’est à dire que les ennemis apparaissent directement dans votre environnement et que si vous vous déplacer en courant, vos forces seront amoindries en début de combat. Un peu comme dans Lightning Returns : Final Fantasy XIII. De plus, si vous les prenez à revers, vous aurez bien sûr un bonus d’attaque. Classique.
Lorsque vous battez un ennemi, vous accumuler des points qui vous permettront de vous marier avec des divinités afin d’engendrer une descendance qui sera plus puissante que votre génération. Celle-ci héritera de la tête de ses parents et pourra être nommé comme bon vous semble. Attention ! Chaque personnage a une durée de vie de deux ans (ingame hein, vous avez compris), il vous faudra donc progresser à travers les générations de votre famille afin de pouvoir continuer. Le jeu propose 8 jobs différents, de l’épéiste à l’archer, en passant par le magicien.

Comme tous les J-RPG qui se respectent, vous pourrez personnaliser votre équipement et vous aurez aussi la possibilité d’apprendre de nouvelles capacités tout au long du jeu… En espérant qu’elles sont héréditaires vu la courte durée de vie de vos personnages. Votre équipe sera composée d’un leader et de trois autres membres. Vous devrez explorer des donjons (grotte, forêt, temple, etc) afin de combattre des démons et trouver des trésors et accessoires. Le jeu se développe autour de votre famille que vous devrez amener au plus haut afin de prendre le contrôle d’une ville et bien plus tout en créant une dynastie et bien sûr tout en essayant de lever la malédiction qui pèsent sur votre famille. Vous pourrez gérer votre famille via votre Château.

Le jeu est très coloré et semble nerveux et assez axé sur la gestion de votre famille. Hâte de voir ce que ça donnera. Début de réponse cette hiver, le jeu développé par Alfa System et distribué par Sony Computer Entertainment étant prévu le 17 juillet prochain au Japon. Bien sûr, n’oubliez pas votre digestif à la fin de l’article.

Soul Sacrifice Delta

Vous avez sans doute remarquer le nouveau choix au milieu ainsi que la beauté des graphismes

Vous avez sans doute remarquer le nouveau choix au milieu ainsi que la beauté des graphismes

Soul Sacrifice Delta - CoverDe loin le jeu que j’attends le plus dans les 3 annoncés, voici Soul Sacrifice Delta ! D’ailleurs, ça tombe plutôt bien, c’est le premier qui sera disponible par chez nous, le 14 Mai exactement dans tout juste un mois. 2 mois à peine après sa sortie japonaise. Je ne vous présente pas la dinguerie engendrée par Marvelous AQL et Comcept (le studio de Keiji Inafune) et j’invite les « ignorants » à lire mon test publié l’année dernière en cliquant juste là. Ne vous inquiétez pas, ça ne vous coûtera pas votre âme… Je crois.

Soul Sacrifice Delta se pose donc comme l’édition ultime de Soul Sacrifice. Faisant suite à celui-ci, SSD introduit une nouvelle faction : l’Ordre de Grim. Cette dernière prône la neutralité et n’est donc ni pour le sacrifice des âmes corrompus (comme Avalon) ni pour la rédemption de celle-ci (doctrine prônée par le Sanctuarium). Vous comprenez pourquoi Soul Sacrifice « Delta » maintenant… Dans le cas contraire, je ne peux rien faire pour vous. Les membres de l’Ordre de Grim cherchent à accomplir une prophétie qui pourrais changer le monde à jamais. Déjà mal en point à cause de l’ami Magusar, il n’avait pas besoin de ça.

En plus de proposer une aventure solo comme son prédécesseur et toujours accompagné de Librom, vous devrez choisir une des 3 factions du jeu, chacune possédant ses propres forces, faiblesses et styles. A vous de voir si vous voulez faire le bien, le mal ou aucun des deux. L’introduction de cette nouvelle faction est l’occasion pour l’univers de Soul Sacrifice d’étendre son bestiaire à des archidémons issus des contes de fées classiques (là vous avez fait le rapprochement entre l’Ordre de Grim et les nouveautés du bestiaire, non ?) Vous pourrez aussi compter sur de nouveaux sorciers, de nouvelles offrandes (sorts), de nouvelles arênes et plus de quêtes.

Le producteur du jeu nous assure que le moteur graphique a été optimisé afin de nous proposer quelques arènes dynamiques (évolution du climat, modification du décor). Le système d’offrandes a aussi été revu afin de proposer une approche plus complexe et plus collaborative. Nul doute que ceux qui ont jouer au premier Soul Sacrifice (comme moi) se demandent comment ils ont plus rendre le système plus complexe. Surtout que l’IA a elle aussi été amélioré afin de proposer des archidémons plus féroces que jamais ! Sérieusement ? Plus féroce que le Phoenix ou le Léviathan ? Oh mon Dieu ! Enfin, pour ce qui est de la personnalisation, Vous pourrez modifier comme bon vous semble votre équipement et mélanger librement accessoires et vêtements (impossible dans Soul Sacrifice).

Dernière chose, dernière bonne nouvelle : si vous possédez (encore) une sauvegarde de Soul Sacrifice, vous pourrez la transférer dans la version Delta afin de continuer vos rituels étranges, le pied !
_________________________________________________________________________________________

Voilà ! Le Ragoût d’aujourd’hui est particulier mais j’espère que, tout comme moi, il vous a mis en joie. Un Action-RPG dystopique et futuriste, un J-RPG plus traditionnel et teinté de mythologie japonaise et la suite de Soul Sacrifice! Vivement la sortie de tous ces jeux ici, en espérant une VF dans les menus (ça serait un minimum quand même).

N’oubliez pas de visualiser les quelques vidéos concernant les jeux ci-dessus, bonne digestion.

Freedom Wars:

Oreshika : Tainted Bloodlines:

Soul Sacrifice Delta:

avatar Publié par le 14 avril 2014. Classé dans à la une, Actualités, Le Ragoût, Le Ragoût (Saison 2 - 2014), News, PlayStation Vita. Vous pouvez suivre les réponses de cet article via le RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse ou un trackback sur cet article

4 Réponses pour Le Ragoût (Saison 2 – Semaine 16) : #VitaHasNoGame

  1. Pingback : Le Ragoût (Saison 2 – Semaine 16) - Games With Gold Avril 2014 | Game Inferno

  2. Il y a une chose qui reste toujours un peu obscure pour moi concernant Soul Sacrifice Delta: s’agit-il d’un épisode à part entière ou bien d’une sorte de version « ultime » de Soul Sacrifice incluant tous les éléments du premier opus + les nouveautés?

    La faction de Grimm a de la gueule en tout cas, j’aime beaucoup.

    • Alors je dois avouer que je ne sais pas trop quoi te répondre, ne parlant pas le japonais, mais selon les infos qu’on a, je dirais qu’on a accès aux anciennes missions de Soul Sacrifice plus pleins de nouvelles… Désolé copain, je ne peux pas t’en dire plus, de peur de te dire des conneries

      • Pas de souci copain! ça prouve que c’est pas vraiment clair leur histoire… :p

        Cet épisode delta sera peut-être l’occasion de m’y mettre, vu que j’ai un peu loupé la vague lors de la sortie du premier. Trop de jeux, trop de supports, on sait plus où donner de la tête! 😮

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *