Sykli Premiere : Disgaea D2 – A Brighter Darkness

Edito par Liryc-Sama: Le jeu est daté de Septembre 2013 et alors? Quand on aime le jeu vidéo, on partage notre passion comme on peut, même avec des jeux qui ne sont pas forcément « récents ». Suffit de voir l’essor considérable du retrogaming ces dernières années. Tout ça pour vous dire que Disgaea D2 est un excellent T-RPG à ne pas manquer pour tous les fans du genre. Je laisse maintenant la parole à notre nouveau membre, Sykli.

Disgaea D2-1J’arrive dans mon magasin de jeu vidéo préféré :
« Bonjour vous avez Disgaea D2 ? »
« Non, faut le commander. On peut vous l’avoir au début de la semaine prochaine si vous voulez ? »
…….WHAAAAAAATTTTTTTT ????? Le mec m’explique qu’ils n’ont pas prévu de l’avoir en stock, seulement sur commande, je suis choqué. Mais tout le monde se moque de ce jeu pas traduit, pas en magasin, je me demande sincèrement comment ils comptent en vendre alors que pour moi, il était l’un des meilleurs T-RPG sur PS2, c’est pas possible ! (Actors Studio)

Cinquième épisode de la saga Disgaea, Disgaea D2 se place comme la suite directe du premier de la franchise : Disgaea : Hours Of Darkness. Ce dernier est sortie en 2003 sur PlayStation 2, puis ressorti sur Nintendo DS et PlayStation Portable sous le nom de Disgaea : Afternoon Of Darkness. N’en ayant fait aucun entre le premier et celui-ci mon test fera l’impasse sur les jeux entre les deux. Désolé pour les fans de la saga surtout que c’est déjà une chance que le jeu arrivent chez nous, alors espérer une traduction reste un rêve hors de portée hélas, cependant l’anglais n’est pas bien compliqué, les gimmick du manga se comprennent bien et d’excellent site détail le système de jeu. Les amateurs seront donc ravis de retrouver le trio infernal Laharal, Flonne et Etna ; ainsi que du Fan-service bien introduit (certains boss du premier épisode font de brèves apparitions dans cet opus). Chère et tendre nostalgie.

« The Overlord of the Netherworld died by choking on a pretzel!? » – Flonne

Laharal est le fils du diable. Après une sieste d’environ 3000 ans il découvre que son père est mort, étouffé à cause d’un bretzel. Son royaume est à feu et à sang pour désigner le prochain à occuper le trône, son trône.
Une fois son titre récupéré à la fin du premier opus, notre héros doit asseoir son pouvoir et c’est ainsi que commence Disgaea D2.

Porter une couronne ne fait pas de vous un roi la dissidence est partout en Enfer, il est temps de montrer à tous ces démons qui a la plus grosse épée.

Assez tôt dans l’aventure notre trio est rejoint par un ange, Sicily, se présentant comme la fille du diable et donc soeur de Laharal (UN ANGE !!) Ainsi que Xenolith frère de Etna. Les affaires de familles se mêleront à la quête de légitimité de notre héros. De plus un autre phénomène étrange se produit, des fleurs poussent en enfer…

« Nice to meet you. I’m an assassin. » – Flonne

Le découpage du jeu reste le même depuis le début de la saga. Une cut-scene conclut chaque bataille et introduit le scénario de l’épisode suivant.

Le château fait office de menu dynamique on se ballade entre toutes les options proposées par le jeu : la création de personnages, les boutiques (dont le tout nouveau cheat shop), l’item world et le portail qui vous mènera vers les différentes zones de combat correspondant aux différents chapitres/épisodes du jeu ainsi que les quêtes annexes débloqué via l’assemblée.

21 classes humaines et 20 types de monstres se débloque. Les monstres se débloquent simplement en les battant. Pour ce qui est des classes humaines, il vous faudra en développer certaines pour avoir accès à de nouvelles ; un guerrier et un mage niveau 20 donne accès au chevalier capable d’utiliser la magie et de se battre au corps à corps, un personnage ayant un niveau 5 en maîtrise de l’arc donne accès à l’archer…

Chaque classe a des accointances avec certaines armes que vous trouverez à la boutique. 8 types d’armes avec lesquelles il faudra jongler. Plus un personnage acquiert de l’expérience avec une arme plus il débloquera les coups spéciaux liés à celle-ci. (Orienté CAC pour la hache ou combat à distance pour le pistolet)
La boutique aussi gagne en expérience : plus vous achetez, plus elle monte en niveau afin de vous proposer de meilleurs équipements.

Disgaea D2-2Nouveauté de ce Disgaea D2, le cheat shop. Dans celui-ci, vous pourrez rééquilibrer la répartition des loots, entre l’experience, l’argent et le mana. Pas très important dans un test pour ce qui découvre la saga, mais indispensable dans le jeu et ceux qui connaissent savent à qu’elles point cela fait plaisir car il ne faut pas se le cacher, il faut aimer le farm dans ce jeu.

Quant à l’assemblée, elle vous donne accès à une liste de réclamation. Sous la forme d’un vote, il vous est possible de faire appel à la cour de Laharal pour demander plus d’argent ou l’accès aux quêtes annexes.

Enfin elle offre une possibilité dingue en terme de leveling, revenir au niveau 1 en gardant les compétences et une partie des stats acquises par le personnage. Plutôt que de créer un mage de feu, de vent et de glace apprenez les compétences de chacune des classes à un perso pour vous faire un « Gandalf », puis faites un petit détour en prêtresse pour les magies de soin et enfin chevalier pour avoir une grosse défense….
Ça y est ? Vous commencez à piger le truc? C’est fou n’est-ce pas? Petit détail, le level max est bloqué à 9999.
Le scénario se terminant autour des niveaux 100, ce sont les quêtes annexes qui vous mèneront à la puissance divine !

La boutique à des niveaux, les personnages aussi, à chaque coup vous obtenez de l’expérience en maîtrise d’armes… Il manque un truc non ? Et oui, les items aussi ont des niveaux.
L’item world vous permet de rentrer à l’intérieur d’un item, dont vous ne pourrez ressortir que tous les 10 étages.
A chaque palier, l’item en question prendra un niveau supplémentaire ainsi que des bonus de stats.

Les combats aussi ont leur lot d’originalité aussi bien au niveau des maps que des duels. Respectant les codes du Tactical-RPG : un damier d’une forme plus ou moins à votre avantage et un lot d’ennemis qu’il faudra massacrer dans des joutes en tour par tour.

Aspect tactique important, les géosphères permettent de donner à certaines cases du damier des bonus/malus de stats (-50% de défense, restauration de 20% des PVs…) Dont il faudra savoir utiliser en sa faveur afin de préserver vos unités.

De plus, d’autres surprises viennent agrémenter le gameplay comme la capacité de lever et jeter un camarade humain pour le propulser plus loin sur la carte ou encore les attaques en groupes.

« Laughing is an important aspect of being the Overlord » – Laharal

Avec un scénario moins prenant que son ancêtre, mais un gameplay largement approfondi, le jeu est très bon.

Disgaea D2-3

Avant de jeter mon dévolu sur Disgaea D2, j’étais sur Pokémon XY et son manque de challenge, challenge retrouvé dans le jeu de Nippon Ichi Software.
Une gestion de classe importante entre les personnages « long range » / « short range », à forte capacité mobile ou non, magicien ou non. La capacité à revenir au niveau 1 et à changer de classe provoque un dilemme permanent. Ai-je choisi la bonne classe, la bonne arme, le bon équilibrage ? On prend plaisir à tatonner et à essayer différentes configurations de personnages. Ne parlons pas du Cheat Shop qui facilite grandement la vie une fois les arcanes du jeu compris.

Disgaea c’est tous les avantages d’un bon manga : un lot de personnages aux caractères bien affirmés et des HS/quêtes annexes un peu chiantes mais quand on aime on ne compte pas, n’est-ce pas ? Surtout que, pour soigner notre ego, on aimerait bien le battre le boss niveau 4500 avec ses 4 000 000 000 de HP.

Disgaea D2-4

Un scénario téléphoné, mais avec une chouette moral derrière et des scènes loufoques qui nous font sourire ou rire et aussi de l’émotion (Big Up David Cage !). Oui oui, le premier m’avait tiré une petite larme, celui-ci pas loin… Pourtant, il n’y a pas Ellen Page, j’ai vérifié au casting.

Disgaea D2-5La 2D est charmante sans être renversante c’est plus dans les effets spéciaux des attaques et l’audace que ce permet l’éditeur qu’on prend du plaisir. Les sprites sont cool on prend plaisir à construire sa petite armée à choisir le skin de son personnage pour le swag. C’est mignon sans tout casser.

En terme de durée de vie, comptez une cinquantaine d’heures de jeu pour voir la vraie fin (tout en faisant l’impasse sur les quêtes annexes). Avec les quêtes annexes, le jeu devrait atteindre une durée de vie de plusieurs centaines d’heures comme les précédents épisodes.

Un très bon jeu si vous avez fait le premier et que vous en voulez plus, un très bon jeu si vous avez envie de faire un bon T-RPG. Un excellent jeu si vous êtes amateur de platine difficile, je dis « défi » !
Vu qu’on est entre nous, je vais vous donner un conseil : Si vous devez n’en faire qu’un seul, faite le premier. Il est disponible à moindre coût sur DS, PSP et PlayStation Vita (via le PSN). Le jeu se prête beaucoup plus a une utilisation nomade que sédentaire : à vous les sessions de level-up en glandouillant en extérieur (dans le métro, au boulot, chez vos parents).

avatar Publié par le 9 février 2014. Classé dans à la une, PlayStation 3, Tests et Avis. Vous pouvez suivre les réponses de cet article via le RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse ou un trackback sur cet article

7 Réponses pour Sykli Premiere : Disgaea D2 – A Brighter Darkness

  1. Pingback : Le Ragoût (Saison 2 – Semaine 6) | Game Inferno

  2. Double réaction de ma part (c’est rare).

    La première concernant le titre lui-même. Disgaea est sans aucun doute l’une des meilleures séries de T-RPG, mais perso j’ai pas dépassé les 3 heures de jeu sur le tout premier. Pourquoi? La trop grande richesse du titre! En si peu de temps de jeu, j’étais déjà noyé sous une tonne d’informations et de choses à faire. C’est la marque de fabrique de la série et ce qui fait que j’ai du mal à accrocher. En dehors de ça, visuel, humour, gameplay, tout est bon!

    La seconde concernant l’édito du masta. En le lisant, je n’ai pu m’empêcher de repenser au bachage que je m’étais pris pour avoir pondu un test de The Last Of Us avec 6 mois de retard. Sur le coup j’étais pas joyeux, mais en y repensant ça me fait marrer. :p

    • Je peux comprendre c’est vrai que le jeu est extrêmement touffu mais le scénario de base peut se finir sans trop se casser la tête c’est surtout dans les quêtes annexes ou tu vas chercher à rationaliser ton lvl up.

      Pour les délai tu sais je tenais surtout à parler de ce jeu trop injustement méconnu. Personne le connais et tout le monde s’en fou donc bon je prend pas trop de risque pourtant ça vaut vraiment le coup

  3. Il est vrai que, contrairement à Disgaea 2, The Last Of Us n’avait pas besoin de moi pour se faire connaître. Mais si on est là, c’est bien pour parler de ce qui nous tient à coeur ou, pour de temps en temps pousser un coup de gueule.

    Je peux te dire que ton article aura au moins influencé une personne, tu m’as donné envie de retenter l’expérience Disgaea. Dommage que le tout premier ne soit pas dispo sur le store PS Vita (EU), ce serait top.

  4. Il y est mon ami il y est 😉

    https://store.sonyentertainmentnetwork.com/#!/fr-fr/jeux/disgaea-afternoon-of-darkness-psp/cid=EP0106-ULES00999_00-GPCDISGAEA000001

    T’as bien raison t’en profiteras plus ! Content (très content) que mon test t’es plu 😀
    Et t’inquiète ton soucis de délai va bientôt me tomber dessus. J’suis sur le test de Bravely Default =D

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *