Lego Marvel Super Heroes : un jeu en péril

Lego Marvel 3

Sorti le 15 novembre sur Xbox 360, PlayStation 3, PC, Nintendo 3DS et 2DS, Nintendo DS, PlayStation Vita et Wii U (en gros sur toutes les consoles actuelles et il sortira aussi sur PlayStation 4 et Xbox One), Lego Marvel Super Heroes : l’univers en péril était assez attendu par les fans des licences Lego et Marvel. Il y a cependant une différence notable entre les versions portables et celles de salon (pas de mode Co-op, ni d’open world, un mode histoire abrégée …). J’ai pour ma part testé la version portable sur 3DS.

Lego marvel jaquette

Les jeux Lego sont passés maîtres dans l’art de la parodie. Ils mêlent action, humour, et réflexion avec des univers aussi variés qu’Harry Potter, le Seigneur des Anneaux ou Batman en mettant toujours au centre du jeu un principe simple : un univers malléable.

Quant à l’univers Marvel, il s’agit du seul univers de Comics à pouvoir rivaliser avec celui de DC Comics, avec ses personnages comme Spiderman, Iron-Man, les X-Men ou encore les Quatre Fantastiques et des vilains devenus cultes comme Loki, le Bouffon Vert, Magneto ou encore le Dr Fatalis.

Alors, le jeu est-il à la hauteur des attentes ? Et bien… Oui et non.

lego Marvel Magneto

Maître du Magnétisme

Le scénario est un basique justifiant le « pot-pourri » de tous les personnages emblématiques de Marvel. Le Dr Fatalis a créé un nouveau gadget létal (le Fatal Rayon de la Fatalité du Dr Fatalis) et a recruté les autres méchants pour l’aider à le construire. Les héros vont donc devoir affronter les méchants. Rien de très exceptionnel mais le gros problème vient du fait que sur console portable, nous n’avons droit qu’à un résumé ultra condensé de l’histoire de la version consoles de salon, au point que l’histoire perd par moment toute cohérence . Le minimum syndical à peine atteint, dirons-nous… Heureusement que des pépites d’humour disséminées un peu partout rendent l’histoire agréable (le nom du rayon, les remarques entre personnages, Spiderman particulièrement déjanté…)

 

Niveau Gameplay, on retrouve plus ou moins celui des jeux Lego précédents : les personnages ont une touche d’attaque à distance (toile, pistolets, arcs, pouvoirs psychiques, boules de feu…) Et une touche pour le corps-à-corps. Certains personnages possèdent des compétences spéciales (soulever des objets lourds pour Hulk ou la Chose, voler pour Iron-Man…) On avance en cassant tout sur le passage et en évitant de mourir. De plus, il faut remplir au cours des niveaux des objectifs spécifiques (tuer X ennemis, détruire X statues, récoltez X pièces, …) pour débloquer les chapitres suivants. De plus, on peut même croiser Stan Lee en mauvaise posture dans certains niveaux. Un clin d’oeil que les fans apprécieront.

Les chapitres d’ailleurs. Ils sont au nombre de 15, et comportent 3 niveaux chacun, pour un total de 45 niveaux. Chaque chapitre se terminant par un niveau de combat contre un boss, les deux autres étant de l’exploration linéaire, type run and gun. Une fois le niveau fini, il devient possible de le refaire en choisissant un autre personnage, débloquant ainsi de nouvelles possibilités.

X-Men en approche

Pour accomplir votre mission à bien, vous disposez de quatre cœurs (récupérables en cours de niveau). Si vous perdez les quatre, c’est game over et vous n’avez plus qu’à recommencer le niveau. La difficulté peut donc être parfois un peu corsée même si c’est surtout une façon de gonfler la durée de vie.

La durée de vie, justement: elle n’est pas bien folichonne. En gros, il faudra compter environ cinq heures pour finir le mode histoire. Il vous restera toujours les défis à réussir, les personnages à compléter, les briques rouges à trouver. Les personnages sont au nombre de 55, en sachant que certains sont les mêmes personnages mais avec des costumes différents.

Graphiquement, le jeu est dans la norme et même si ça ne pique pas les yeux, la 3DS peut offrir bien mieux. Les cinématiques, contrairement à presque tous les autres jeux, ne sont pas mieux loties que le reste du jeu…  Au contraire, la qualité est presque inférieure à ceux « in game ». Cependant, la présence d’un doublage français plutôt bien réussi (je ne suis pas sûr que ce soit toutes des voix reprises des films mais la plupart semblent similaires) est plus qu’agréable et rend l’ensemble bien plus vivant. Un bon point.

Le plus important reste que le fun est bien présent. Vraiment, on prend plaisir à jouer à ce Lego Marvel Super Heroes. Pas autant que l’on pouvait l’espérer, mais le titre reste malgré tout bon.

Au final, le jeu est bon mais décevant. Son plus gros problème est qu’il s’agit d’un bon jeu Lego, sans plus. Il ne déshonore pas la licence mais n’a pas cette étincelle supplémentaire qui aurait pu en faire un excellent jeu de la franchise aux petites briques. En bref, c’est un soft agréable à jouer qui souffre des attentes qu’il laissait espérer. Il ne marquera pas l’histoire de la 3DS comme a pu le faire Kid Icarus Uprising, c’est pour cela que je lui décerne un petit 12/20, car s’il est au dessus de la moyenne, il ne réussit pas à décoller pour autant.

 Lego Marvel Super Heroes : l’univers en péril est un jeu de Warner Interactive développé par TT Games. Il est sorti sur toutes les consoles actuelles avec une grosse différence entre les versions portables et les versions salons.

Lego marvel 1

Si nous ne pouvons pas sauver ce jeu, je peux vous jurer qu’on le vengera!

 

avatar Publié par le 27 novembre 2013. Classé dans (New) Nintendo 3DS, à la une, Actualités, Tests et Avis. Vous pouvez suivre les réponses de cet article via le RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse ou un trackback sur cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *