Hardboiled Chicken : Recette du poulet aux pruneaux

hardboiled

hardboiled

Dimanche après midi pluvieux? Tous vos jeux sont finis et pas de boutique ouverte? Une seule solution lorsqu’on a furieusement envie de nouveauté dans sa ludothèque : l’achat en téléchargement.
Mais comment choisir? Qui teste les jeux à prix réduit sur la toile? Par exemple Monster Shooter sur l‘eShop vous tente mais personne n’en parle (test en cours). C’est l’enfer!
Game Inferno à la rescousse.
Aujourd’hui le grand chef PSN ressort une veille recette d’antan. Mais il a changé la sauce. Enfin il a changé le dressage plutôt..  Goutons vite dans ce cas! Juste après un petit rappel historique bien sûr.

 

L’histoire du plat.
Rocketbirds : Hardboiled Chicken crée par Ratloop Asia est sorti sur PC en 2012. Sous forme de jeu flash. Jouable sans console via un simple navigateur. Un succès notable à l’époque.

 

Saveurs et goûts.
Voici donc une ancienne recette typique « Cuisine nouvelle ». On y allie tradition classique et idées neuves. Dans des proportions cependant un peu trop raisonnables pour une vraie nouveauté. Il s’agit d’un « tue les tous!  » somme toute assez banal. Une recette peu aventureuse qu’on trouverait plus chez FLUNCH que chez Maxim’s.
Mais en y regardant de plus près, en nous concentrant sur l’arrière goût de la première fourchettée on distingue des effluves nouvelles. Il faut cependant avoir le palais fin. Par exemple les phases de jetpack qui sont dans la continuité des phases de plateformes. Tout comme cette dernière il vous faudra débarrasser le ciel des vilains pingouins et autres volatiles en échappant à leurs missiles à tête chercheuse. En les retournant contre vos poursuivants  avec des manœuvres simples mais stratégiques par exemple.

 

Le dressage du plat.
Présentation assez moderne. Épurée même. Un design animalier coloré et qui met en valeur le travail sur les persos. Pingouins , poulets et autres créatures bigarées. Le perso principal est un ancien mercenaire qui se rebelle contre son ancien employeur. Ce dernier commençait à avoir des méthodes trop rudes à son goût. Genre meurtre en série de poules. Massacre de pingouins et de de bébés ours.
Alors? Une recette qui dénonce les pratiques industrielles des grandes chaînes de restaurant? Ou un enrobage qui préfère qu’on juge avec nos papilles plutôt qu’avec nos yeux? De nos jours certains cuisiniers savent faire les deux. Pas le chef PSN.

Facilité de la recette.

Le mode normal est tout à fait abordable voir un peu facile. Bien sur comme la plupart des jeux du genre la progression est linéaire. La phase la plus courante consiste a dégommer les ennemis un ou deux par deux. Parfois sous forme de vagues mais pas si difficiles.

mort et décédé

mort et décédé

Le mode difficile se résume à : ma b..et  mon couteau . Juste un flingue de base et votre talent. Assez chaud.

 

Ingrédients : Plateforme classique et efficace , simplet en apparence il faudra souvent réfléchir pour avancer. Un peu déroutant au début tant les niveaux semblent dépourvus d’options.
Rien d’insurmontable toutefois mais ça allonge naturellement la durée de vie du jeu. Pas plus mal car les chapitres sont courts et au nombre de 15. Le jeu n’est pas très difficile. Il vous arrivera  malgré tout régulièrement  de perdre. Durée de vie acceptable donc.

 

Cuisine à deux.
Un mode coopératif est dispo mais sur invitation uniquement. La cuisine pour les amis seulement,quoi. C’est à la fois avantageux et restrictif. Puisque trouver un ami qui possède ce jeu sera difficile mais ça évitera les relous qui veulent s’incruster.
2013-04-03-183911 (1)
Bref un joli jeu dans l’air du temps  qui pourrait passer pour une recette familiale maison. Sauf que nous les joueurs on mange tous les jours. Nous sommes donc de plus en plus en plus difficiles. Comme le vieux roi dans l’OAV original de DBZ qui était condamné à consommer chaque jour un plat meilleur que le précédent sous peine de n’être jamais rassasié. Jusqu’au jour où il redécouvre le plaisir simple d’une pomme verte.
Les joueurs sont aussi capables d’apprécier un plat simple et goûteux. Mais là… On apprécie.. Sans plus. Y reviendra t’on?

Il y a des chances puisque il faut manger 5 fruits et légumes par jour les cocos!

 

avatar Publié par le 16 avril 2013. Classé dans PC Windows, PlayStation 3, PlayStation Store, PlayStation Vita, Tests et Avis. Vous pouvez suivre les réponses de cet article via le RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse ou un trackback sur cet article

Une réponse pour Hardboiled Chicken : Recette du poulet aux pruneaux

  1. Pingback : Sony Je T'aime! Mise à jour du PS+ (Décembre 2015) | Game Inferno

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *