Red Dead Redemption 2 : Le test qui sent la poudre

Red Dead Redemption 2 est un jeu d’action/aventure développé et édité par Rockstar Games. Le jeu est sorti le 28 octobre 2018 sur PlayStation 4 et Xbox One. Je remercie Rockstar de m’avoir permis de tester celui-ci. Ça déchire grave !

La version testée

Salut cowboy. Je vais te parler d’une bande de hors-la-loi qui tente de survivre dans les vastes étendues américaines. Entre montagnes enneigées et plaines verdoyantes, bayous humides et paysages arides. Cette bande constituée d’hommes et de femmes a fuit Blackwater, ville où elle a fait un peu trop de grabuge. Après avoir trouvé refuge quelques nuits dans une cabane au cœur des montagnes, la joyeuse bande reprend la route et monte son camp dans l’Etat de New Hanover. Il y fait tout de même plus chaud. Tout autour, les Etats d’Ambarino, West Elisabeth, New Austin et Lemoyne sont près à être explorés. Certes, il ne fait pas toujours bon se rendre à certains endroits car les têtes de la bande sont mises à prix, mais pas vraiment le choix. Il y a des coups à monter, des affaires à faire, des trains à dévaliser et au milieu de tout ça, quelques personnes à aider.

Dutch et sa bande

Toi dans tout ça, tu incarnes Arthur Morgan. Un cowboy qui suit fidèlement Dutch, le chef de bande. Arthur sent un peu le cheval mort, d’ailleurs lorsqu’il va en ville on le lui fait remarquer, pas en ces termes bien sûr, faut pas exagérer. Tu me diras, à cette époque – les années 1890 – tout le monde sentait un peu le cadavre et la poussière. Arthur est un dur, un vrai. Il boit du bourbon à la bouteille assis sur le dos de son cheval et même qu’il balance sa bouteille vide – parce qu’il a une sacrée descente – dans le paysage ni vu ni connu. Faut dire qu’Arthur s’en fout pas mal de l’écologie. Lui il préfère galoper chapeau au vent en direction d’un peu d’argent facile. Pour ce faire, tu vas bien sûr voler des gens, cambrioler des maisons, aider des inconnus qui te remercieront grassement (ou pas), ramener des gros vilains aux différents shérifs et puis remplir tout un tas de missions organisées par ta bande. Les missions ne sont pas franchement compliquées, ça tombe bien.

Te voilà, cowboy

Pour accomplir tout ça, mieux vaut être armé jusqu’aux dents. Ça tombe bien, tu as tout un tas de flingues pour faire danser les cowboys qui te cherchent des noises. Carabines, fusils, pistolets ou révolvers feront partie de ton équipement. En plus tu peux en porter plein dans ta sacoche, ainsi que dans la sacoche de ton cheval. Tu as aussi un arc pour chasser, des couteaux pour être plus discret et un lasso, parce que c’est le Far West tout de même.

Mieux vaut sortir couvert

Comme entre deux mauvais coups tu as besoin de te ressourcer, tu pars à la cueillette ou à la pêche. Ça te permet de communier avec la nature tout ça, tout ça. Tu ramasses alors plein de plantes et quelques fruits qui te servent à fabriquer des remontants, des médicaments miracle pour toi et ton cheval ou à assaisonner le gibier que tu auras chassé. La cueillette est très importante car fabriquer toi-même tes produits t’évitera d’avoir à les acheter. Par ailleurs, manger la viande assaisonnée te permettra de récupérer de la vie, de l’énergie ou du sang froid de manière plus efficace. Tu prépareras tout ça à l’aide d’un feu de camp. Comme tu es super costaud, tu arrives même à transporter un feu de camp dans ta sacoche pour les fois où tu as la flemme de renter retrouver ta bande. C’est un peu une sacoche magique je crois.

Rien de tel qu’un bon feu après une rude journée

Ta bande et ton camp, parlons-en. C’est que ça en fait des bouches à nourrir ! Alors souvent, ton gibier tu le ramèneras au boucher de la troupe afin qu’il puisse préparer de délicieux ragoûts à tout ce petit monde. Tu devras aussi participer à la vie du camp en effectuant quelques corvées, comme transporter des bottes de foin sur tes épaules carrées, ce qui impressionnera ces dames. Une boîte est également mise à disposition, à toi de voir si tu préfères la remplir avec de l’argent ou des bijoux volés par exemple. Et puis enfin, un registre te permettra d’améliorer la vie et le confort du camp. Il faudra débourser pas mal d’argent pour ce faire, mais c’est important car cela permet de débloquer tout un tas de trucs bien utiles, comme des armes ou médicaments plus efficaces.

Des paysages de ouf

Si la cueillette est importante, la chasse l’est tout autant et fera partie intégrante de tes aventures. Grâce au gibier tu reprendras des forces mais tu pourras aussi fabriquer des trucs avec de la peau ou des plumes, comme par exemple des flèches améliorées pour ton arc. Il y a une quantité impressionnante d’animaux à traquer et certains succès et défis seront liés à la chasse, comme par exemple tuer des oiseaux en vol. Tu pourras aussi te faire fabriquer des tenues qui déchirent par le tanneur que tu trouveras à Saint Denis.

Pour te faire des bottes ou à manger

Pour ceux qui ne connaissent pas Red Dead Redemption, c’est un GTA façon Western. Une map immense, donc un open-world de ouf, une mission principale et des missions annexes, des défis et tout plein d’inconnus que tu choisiras ou non d’aider. Mais de mon point de vue, RDR2 est encore plus complet, plus travaillé que GTA et ça dans les moindres détails. Par exemple notre barbe pousse, on prend du poids, notre tenue doit être adaptée aux diverses températures sous peine d’y laisser notre santé, etc.

La vie au grand air

Visuellement le jeu est juste superbe et côté gameplay, rien à redire. J’ai senti la difficulté d’avancer dans la neige, les effets néfastes de l’alcool, le courant de la rivière emporter mon cheval… Le tonnerre qui éclate dans le ciel, les éclairs qui transpercent l’horizon, les couchers de soleils, tout est magnifique. C’est la vie sauvage, c’est l’aventure. Pour résumer, cowboy, Red Dead Redemption 2 est une tuerie. Alors si tu as encore quelques sous dans ta sacoche, n’hésite pas. L’Ouest américain n’attend que toi.

avatar Publié par le 28 novembre 2018. Classé dans à la une, Actualités, PlayStation 4 (Pro), Tests et Avis, Xbox One (X). Vous pouvez suivre les réponses de cet article via le RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse ou un trackback sur cet article

Une réponse pour Red Dead Redemption 2 : Le test qui sent la poudre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*