Game Inferno

Dans l'enfer du jeu

à la une Nintendo eShop Nintendo Switch Tests et Avis

[Test] Animal Crossing : New Horizon – Escapade sur une île déserte !

Mars 2020, nous voilà enfin avec Animal Crossing : New Horizon qui débarque sur la Nintendo Switch ! Annoncé au départ le 14 septembre 2018 lors d’un Nintendo Direct… l’attente fut longue pour les adeptes de la licence.
De multiples screenshots et vidéos ont fait leur apparition au fil du temps pour régaler les plus impatients d’entre nous, mais passons cette attente interminable et consacrons-nous au plus important : Il est là !
Prenez part au vol à destination d’une île déserte, aucun retour n’est possible…

Débarquement immédiat

Fraîchement arrivé sur votre île, vous allez dans un premier temps découvrir les deux habitants qui vont vivre cette expérience avec vous. Ils ont toujours la même combinaison de personnalités : type « grande sœur » et type « sportif ». Cela donne des binômes comme Nora le pingouin et Antonio le fourmilier, ou Chavrina la chèvre et Dolph le tigre…
Première étape : chercher un endroit pour placer votre tente et celles de vos voisins ! Évidemment, afin de faire durer le jeu, vous n’aurez accès pour commencer qu’à une seule zone de la map. Cela limite dans un premier temps les possibilités de positionner les habitants comme vous le souhaiteriez. Patiente jeune Padawan, la contrainte disparaîtra après quelques heures de jeu. Bientôt l’invasion commencera et vous aurez la joyeuse visite d’autres personnages aussi farfelus que hauts en couleurs.

Au boulot

Les choses commencent ensuite à se gâter. Ce cher ami Tom Nook, fidèle au poste, va alors vous dire qu’il faudra rembourser votre premier prêt de 49 800 clochettes. Cela comprenant la tente, le mobilier et surtout le billet d’avion pour arriver sur l’île (ouais parce que mettre autant dans une tente, c’est clairement pas de la Quechua) ! Pas de panique pour autant, vous aurez la possibilité de rembourser ce crédit à l’aide des points Nook Miles, nouveauté de cet opus !

Comment les gagner ? En se bougeant un minimum ! On découvre que le niveau des points augmente assez rapidement en débloquant des succès, en accomplissant de petites missions au quotidien ou alors en se connectant tous les jours au DAC auprès de Tom Nook. Info important à ce sujet : les points obtenus via le DAC augmentent en fonction du nombre de jours consécutifs où vous vous y connectez (1er jour : 50 ; 2e jour : 80 ; 3e jour : 100 et ainsi de suite). C’est donc un petit tip à ne pas négliger.

C’est l’heure du craft

La grosse nouveauté de cet opus c’est bien le craft. Et oui, le Do It Yourself (DIY) prend sa place dans la licence !
Premier objectif : rassembler les matériaux. Au tout début évidemment, vous n’aurez pas la possibilité de faire grand-chose à part ramasser des branches, des cailloux ou alors des mauvaises herbes. N’hésitez pas à secouer un arbre plusieurs fois pour récolter plusieurs branches, mais gare aux guêpes…
Et là, surprise ! Les mauvaises herbes se stockent dans votre inventaire à une vitesse folle ! Don’t worry baby, Meli et Melo sont là pour vous les acheter, histoire d’allier l’utilité de désherber son île avec le plaisir de gagner des clochettes en contrepartie. Qui ne rêverait pas de pouvoir vendre ses mauvaises herbes, franchement ?

Premiers outils : Check !

L’heure est venue d’aller taper les arbres avec notre super hache rudimentaire afin de récolter du bois. Et quel choix ! Trois types de bois vous sont alors proposés : bois dur, bois et bois tendre. Chacun correspondant à certaines recettes de craft par la suite.
Si vous tapez avec votre hache ou votre pelle sur les cailloux, vous aurez aussi la possibilité d’obtenir des pierres, de l’argile, des pépites de fer et dans certaines occasions, des pépites d’or ! À vous de choisir si vous souhaitez les vendre ou les stocker pour de futures recettes
Un petit coup de mou ? Mangez des pommes ! Ou les autres fruits hein, on ne va pas être regardant sur votre régime alimentaire. Il suffit d’une seule bouchée, et vous vous retrouvez avec une force, mais d’une force ! #potionmagique Et vas-y que ça déracine des arbres à main nue…

La connaissance à toute épreuve, option chasse et pêche

Vous connaissez le Stéphane Bern version Animal Crossing ? J’ai nommé Thibou ! Et oui, le musée fait aussi partie de l’aventure. A vous les longues séances de pèche et les courses-poursuites endiablées pour choper de la bébête rampante, volante, gluante… A vous la découverte de la faune insulaire ! Même pas peur de la grosse vilaine tarentule (beurk !!!)

On se fait une sortie ?

Méli et Mélo pour aménager votre home sweet home, Layette et Cousette pour éviter (ou pas) le fashion faux-pas, Marie à la mairie, Kéké pour des concerts de folie… On retrouve les personnages qui ont fait le succès des précédents opus.

LA grande nouveauté

La terraformation, qu’on se le dise, c’est la meilleure nouveauté du jeu. Le chemin est long mais pas des moins agréables avant d’atteindre le Graal, et ensuite à vous l’aménagement de l’île sous toutes ses coutures.

Quelques absents…

Céleste vient de temps à autres faire un petit coucou, mais son observatoire est porté disparu, tant pis pour les étoiles… Idem pour les amateurs de produits luxueux et raffinés, ne comptez pas rencontrer Carla (pas à ce jour en tout cas, peut-être dans une prochaine MAJ du jeu ?). Envie d’une soirée dancefloor ? Déso pas déso, mais le Dr Ciboulot a rendu ses platines… Le plus grand absent est sans doute Rounard, le vendeur d’œuvres d’art, arnaqueur à ses heures mais on ne pouvait pas s’empêcher d’y retourner pour autant !

Et le game-play dans tout ça ?

Quel bonheur en ces temps de confinement que de pouvoir se pavaner sur son île, regarder des étoiles filantes, pêcher des poissons en bord de mer ou capturer des insectes… La prise en main est assez similaire aux versions précédentes, et les visuels sont comme une madeleine de Proust pour ceux qui ont grandit avec le jeu. A la portée d’un large public, il offre des heures et des heures d’évasion garantie, pour les plus jeunes comme pour les joueurs aguerris !

L’app Nintendo Switch Online

Cette application mobile vous permettra d’écrire vos messages plus rapidement lors de vos parties en ligne via le mode «  clavier ». Vous pourrez aussi bénéficier de l’outil « Motifs », indispensable pour scanner des QR codes et récupérer ainsi des trucs ô combien indispensables, genre la tenue complète de Wonder Woman, ou la robe de votre maison préf’ dans Harry Potter. La grande classe ! Le petit plus vraiment chouettos, c’est le tchat vocal quand vous voyagez ou recevez de la visite : plus besoin d’accessoire encombrant du style micro Wii Speak, et pas besoin non plus de vous lancer dans un groupe WhatsApp supplémentaire pour vos rassemblements entre potes.

Vous avez dit Pocket Camp ?

Nintendo n’a pas oublié le jeu sorti sur téléphone. Si vous avez joué à Animal Crossing sur mobile, peu importe le temps consacré dessus, vous avez la possibilité de débloquer des objets uniques dans New Horizon !

Voilà pour ce jeu fort sympathique qui fait des émules dans le monde entier et qui a réalisé un démarrage de folie en à peine quelques jours. Toute votre TL en parle sur les réseaux sociaux ? C’est normal, il est cute comme tout et terriblement addictif ! D’ailleurs je vous laisse, j’ai un bain de soleil à prendre son un palmier, sur ma plage pas vraiment abandonnée entre coquillages et crustacés…

Cet avis a été rédigé avec une version commerciale achetée par mes soins.

LEAVE A RESPONSE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :