Farm Heroes Saga : mais pourquoi ??

Oui, pourquoi ? Pourquoi ai-je décidé de consacrer un article à ce jeu de Smartphone ? Et pourquoi suis-je accro à ce jeu, inspecteur ?

Tout a commencé il y a quelques mois. Je flânais sur Google Play et puis influencée par une certaine personne que je ne citerai pas (Phenixe), je finis par céder et installer Farm Heroes Saga, édité par King, sur mon téléphone.

Le principe est simple : aligner des fruits et des légumes de même catégorie pour les récolter, faire par exemple au minimum une ligne de 3 carottes. En haut de l’écran, la liste des fruits et légumes à amasser et la quantité demandée pour chacun d’eux est affichée. Si au début le tuto fait presque le travail pour nous, ça se complique peu à peu, jusqu’à atteindre des niveaux vraiment difficiles. Des variantes font leur apparition peu à peu, comme des fruits sales qui contaminent vos fruits propres, vous empêchant de les ramasser. Ou encore, des seaux vides à côté desquels il faut faire des séries pour qu’ils se remplissent d’eau afin de récupérer les gouttes qui en jailliront.

Il y a aussi des poussins mignons dans Farm Heroes Saga

Le jeu est bien fait, mignon et en plus totalement gratuit, sans aucune pub pour venir nous polluer. Mais finalement, malgré toutes ses qualités, ça reste un petit jeu sympathique où on aligne des denrées agricoles à l’infini. Alors qu’est-ce qui fait que je suis tellement accro à Farm Heroes Saga ? Je suis capable d’y passer une heure par jour, poussée par l’envie d’aller toujours plus loin, de faire un maximum de points et d’obtenir des récompenses si je fais bien le taf.

Je pense que ma ferme dégueule de ressources !

Inquiète d’y consacrer autant de temps, je l’ai même désinstallé une fois, et comme un alcoolique qui serait privé de son verre de vin, j’ai ressenti un manque, au point de réinstaller le jeu et de le recommencer depuis le début !

Suis-je la seule à ressentir ça ? Je serais curieuse d’avoir vos retours. Y-a-t-il un jeu de Smartphone auquel vous êtes addict vous aussi ? Un jeu qui ne paye pas de mine.

C’est ça…

Ce n’est pas nouveau que le principe de récompense et que la notion de succès nous pousse à y revenir. Je pourrais faire un parallèle avec les « J’aime » de Facebook qui amènent certaines personnes à consulter leur page perso des dizaines de fois par jour afin de mesurer le succès de leur publication, comme drogués à la reconnaissance.

Moi ma came c’est les carottes qui sourient. Pourquoi ? Sûrement parce que le jeu est infini et que le défi est donc constant. Impossible de passer au niveau supérieur si on ne récolte pas assez de denrées. Il faut donc réussir à tout prix et la réussite ça libère des endorphines dans le cerveau. La réussite et le plaisir sont donc infinis. C’est une boucle sans fin et moi je suis prise dedans. J’ai encore bon espoir de me lasser…

avatar Publié par le 18 mars 2019. Classé dans à la une, Actualités, Android, iOS, Tests et Avis. Vous pouvez suivre les réponses de cet article via le RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse ou un trackback sur cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*