Sony je t’aime! Mise à jour du PlayStation Plus (Mai 2014)

Bonjour à tous,

Non, les rédacteurs du site ne sont pas en vacances, nous avons juste levé le pied un chouïa après l’avalanche de tests que nous vous avons proposé. Aujourd’hui d’ailleurs, je ne vous propose pas un test mais votre traditionnel Sony je t’aime ! La liste des jeux proposés dans le PlayStation Plus pour le mois à venir, précision pour ceux qui ne sont pas encore des habitués de cette rubrique qui est celle qui fonctionne le plus sur le site. Ne me demandez pas pourquoi, ça me surprend aussi. Bref, c’est parti.

Playstation-Plus

PlayStation 4 :

Il nous quitte le 30 avril :

Plus que quelques jours avant la disparition de Mercenary Kings, le Contra-Like créé par quelques anciens d’Ubisoft et à qui, je le rappelle, on doit le jeu Scott Pilgrim. Dépêchez-vous, le 30 avril arrive vite.

Il arrive le 30 avril :

Je ne vais pas vous refaire ma tirade sur les jeux offerts dans le PS+ PS4, la console est jeune donc ne vous attendez pas à du AAA comme pour les jeux proposés sur PlayStation 3. Faut pas déconner.

Stick it to the man

Dès le 30 mai donc, vous pourrez télécharger Stick it to the Man, un jeu de plate-formes du studio suédois Zoink Games, studio plutôt spécialisé dans les jeux mobiles. Sans doute certains d’entre vous ont pu déjà s’essayer à ce jeu, qui est disponible sur PS3 depuis Novembre 2013. Pour les autres, voici un rapide synopsis : Vous incarnez Ray, un individu qui se retrouve du jour au lendemain avec un bras spirituel qui lui sort du crâne. Celui-ci permettra à Ray de lire les pensées de son entourage mais aussi de déplacer des objets et d’interagir avec son environnement. Cependant, nous aurions pu croire que son pouvoir lui faciliterait la vie mais il n’en est rien. Le pauvre Ray va se retrouver recherché par des personnes qui ne lui veulent pas du bien.

Stick it to the man - screen

Graphiquement particulier, Stick it to the Man vous promet une sacrée dose d’humour et de références qui devraient plaire à ceux qui aiment parfois jouer à autre chose que les genres qu’ils affectionnent. Rafraichissant à souhait, Stick it to the Man promet de bons moments, si tant est que vous n’avez rien contre les productions indé.

PlayStation 3 :

Ils nous quittent le 30 avril :

PES 2014 ne sera donc resté qu’un seul mois disponible. Mon avis qu’il ne manquera à personne, après tout, la référence du moment est Fifa 14, n’est-ce pas ?

Disponible dans la collection de jeux instantanée depuis le mois de février, Bioshock Infinite nous quitte lui aussi le 30 avril. Troisième épisode de la franchise Bioshock sans pour autant être une suite des deux premiers, Bioshock Infinite a gardé les ingrédients qui ont fait le succès d’une des séries phares de 2K : un univers étrangement uchronique, une vue à la première personne, un arsenal conséquent et des compétences magiques bien exploitées. A ne pas rater donc si vous ne l’avez pas déjà récupéré.

Ils arrivent le 30 avril :

Payday 2

Payday 2 - screenIl y a bientôt un an (le 3 juillet 2013 exactement), j’écrivais mon premier Sony je t’aime sans penser qu’aujourd’hui encore, je serai au rendez-vous tous les mois. Si je vous parle de cela, c’est tout simplement parce que dans ce fameux premier Sony je t’aime, je vous parlais de Payday : The Heist, qui était alors inclus dans la collection de jeux instantanée afin de préparer l’arrivée de Payday 2 qui était sorti le mois d’après. En mai donc, vous pourrez vous essayer à la suite du FPS coopératif d’Overkill Software et de 505 Games. Les ingrédients sont toujours les mêmes. Vous pourrez toujours incarner Dallas, Hoxton, Chains et Wolf dans plusieurs missions. Ces dernières ne suivent plus un cheminement linéaire comme dans le premier opus mais sont proposées dans un système classique vous permettant de rejoindre des parties en cours ou de créer votre propre salon. Des missions plus difficiles (ainsi que des éléments de personnalisation) se débloqueront selon votre niveau de réputation dans le monde de Payday 2. Êtes-vous prêt à refaire sauter la banque avec vos amis ?

Puppeteer

Le deuxième jeu PS3 du mois de mai est Puppeteer. Ce jeu de plate-formes de SCE Japan Studio dirigé par Gavin Moore, un habitué des survival-horror (l’horrifique franchise Siren) vous propose d’incarner Kutaro, un garçon transformé en marionnette de bois par le Roi-Ours de la Lune. Kutaro se retrouve sans tête et devra, à l’aide du chat Ying Yang et des ciseaux magiques Calibrus, trouver son chemin et détrôner le Roi-Ours.

Puppeteer - screenPuppeteer prend la forme d’un théâtre de marionnettes (avec narrateur s’il vous plait) tout au long de l’aventure. Les ciseaux magiques seront votre arme pour découper vos ennemis mais aussi des éléments du décor afin de révéler des endroits secrets. A la manière de Brothers : A Tale of Two Sons, chaque joystick vous permettra de contrôler un personnage. Le gauche pour Kutaro et le droit pour Ying Yang. Ce dernier vous permettra d’examiner certains endroits de la zone de jeu dans le but de trouver de nouvelles têtes pour Kutaro. En effet, perdre la tête est synonyme de game over dans ce jeu féérique et en avoir de rechange ne sera pas du luxe. Sorti le 11 septembre 2013, Puppeteer m’avait conquis bien avant grâce à sa démo, mais je n’avais pas eu l’occasion de l’acquérir. Je n’ai maintenant plus aucune excuse et vous non plus !

PlayStation Vita :

Ils nous quittent le 30 avril :

La collection de jeux instantanée de la PS Vita est sans cesse en mouvement, comme souvent, les jeux n’y restent pas plus d’un mois. Hotline Miami et MotoGP 13 ne font pas exception. Je ne sais trop quoi dire sur MotoGP 13 mais ce qui est sûr, c’est que vous ne devez absolument pas passer à côté de l’ovni Hotline Miami : sans doute l’un des jeux les plus étranges de l’histoire du jeu vidéo. En plus, il est cross buy (possibilité d’y jouer sur PS3) donc vous ne pouvez même pas vous cacher derrière l’excuse « je n’ai pas de PS Vita ».

Ils arrivent le 30 avril :

Muramasa Rebirth

Kisuke, le ninja amnésique

Kisuke, le ninja amnésique

Le portage Vita de Muramasa : The Demon Blade (jeu sorti en 2009 sur Wii) vous sera proposé au mois de mai. Sorti en Europe au mois d’octobre 2013, Muramasa Rebirth est un beat them all des maîtres actuels de la 2D, Vanillaware, n’en déplaise à Ubisoft et son sublime UbiArt Framework. Ce n’est d’ailleurs pas Ombre de Loup qui me dira le contraire, je le sais fan des travaux du studio japonais à qui l’on doit Odin Sphere et Dragon’s Crown, pour ne citer que ces deux jeux.

Muramasa Rebirth prend place à l’ère Genroku (1688-1704) et vous permet d’incarner deux personnages : Kisuke le ninja amnésique et Momohime la jeune femme possédée par Jinkuro, un bretteur qui prit possession du corps de cette dernière par erreur alors qu’il sentait le sien s’affaiblir.

Au lancement du jeu vous aurez le choix de jouer Kisuke ou Momohime qui propose chacun une aventure différente. Kisuke partira en quête de sa mémoire perdue tandis que Momohime et Jinkuro seront à la recherche du sabre Kuromitsu qui leur permettra de mettre fin à la possession de l’un sur l’autre.

Momohime, la Princesse possédée par Jinkuro

Momohime, la Princesse possédée par Jinkuro

Chacun des personnages commence aux deux extrémités de la carte et se rencontreront parfois mais n’affronteront jamais les mêmes boss (quoique). Les combats du jeu sont nerveux et très aériens, la progression s’effectue via des tableaux fixes mais animés en arrière-plan et la musique est sublime ! J’en sais quelque chose vu que c’est le jeu que je squatte depuis quelques jours maintenant. Si vous aimez les ambiances tirées de la mythologie japonaise, les passes d’armes dynamiques et les boss monstrueusement immenses, ne passez pas à côté de Muramasa Rebirth. Tout simplement un des « must have » de la PlayStation Vita. Dernière chose, le jeu ne propose que les voix japonaises ainsi que des sous-titres anglais. Cependant, même si vous êtes allergiques à la langue de Shakespeare, cela ne vous empêchera pas de profiter de l’aventure… Enfin ça, c’est si vous n’avez que faire de l’histoire proposée.

PS : les DLCs vous permettant d’incarner 4 nouveaux personnages ne sont pas inclus dans l’offre PS+, on ne va pas trop en demander non plus.

L’autre jeu proposé pour la PS Vita est l’excellent (selon la critique) Everybody’s Golf. Je ne m’étendrais pas sur le jeu pour les bonnes raisons suivantes : je n’y ai pas joué, je ne connais personne qui y a joué et j’en ai très peu entendu parler. Cela dit, le jeu étant proposé dans votre abonnement PS+, rien ne vous empêche de vous faire votre propre avis, n’est-ce pas ?

Everybodys gold

_____________________________________________________________________________________________________

Voilà, c’est tout pour le mois de mai. J’ai déjà lu que pour certains c’était un mauvais mois, mais peut-on vraiment parler de mauvais mois quand on nous propose une collection de jeux qui n’existait même pas à l’ouverture du service PS+ ? Soyons sérieux, on ne peut pas avoir des jeux de dingue chaque mois, surtout que si vous ne les possédez pas encore, rien que Puppeteer et Muramasa Rebirth font du mois de mai un très bon mois PS+. Cela ne reste que mon avis mais sache-le Sony, je t’aime toujours autant.

N.B. : Pour ceux qui auraient la bonne idée de se plaindre d’avoir acheté tous ces jeux récemment et qui regretteraient d’avoir dépensé de l’argent car ils sont maintenant disponibles « gratuitement », cessez de vous plaindre ! J’ai moi-même acheté Muramasa Rebirth il y a peu et je ne le vis pas mal ! Surtout que vous ne pouvez pas être dépendant d’un service qui ne vous garanti pas forcément les jeux que vous souhaitez…

avatar Publié par le 27 avril 2014. Classé dans à la une, Actualités, News, PlayStation 3, PlayStation 4 (Pro), PlayStation Store, PlayStation Vita. Vous pouvez suivre les réponses de cet article via le RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse ou un trackback sur cet article

4 Réponses pour Sony je t’aime! Mise à jour du PlayStation Plus (Mai 2014)

  1. Belle cuvée en ce mois de mai. Je possède déjà Puppeteer et Muramasa, ce sont deux perles, à tester absolument.

    Perso, j’envisage de ne pas renouveler mon abonnement PS+ l’année prochaine, entre les jeux que j’aurais acheté de toute façon et ceux qui s’accumulent depuis des mois sur mon disque dur et mon memory stick, je ne le rentabilise pas tant que ça. Mais ça reste une putain d’offre, je vois pas comment on peut s’en plaindre!

    • Ah! On est du même avis sur les 2 deux à ne pas louper sur le PS+! Je suis en plein Muramasa là, je suis heureux d’avoir enfin réussi à lâcher Pokémon! Quel pied ce jeu! Il m’a donné encore plus envie de Dragon’s Crown! Et l’histoire de Muramasa est vraiment cool <3.

      Je comprends bien que tu ne veuilles pas renouveler ton abonnement au PS+, t'es pas le seul à dire (et à faire ça). Cette avalanche de jeux, qui peut paraître sympa aux premiers abords, devient presque une punition, tant les jeux proposés sont intéressants, surtout pour les gamers touche à tout comme toi et moi. J'ai moi même une accumulation de jeux que je n'ai pas encore commencé (d'où mon changement de PS3 il y a un an et demi déjà, je ne m'en sortais plus avec un DD de 80 Go).

      Merci en tout cas de prendre le temps de lire mes articles et de les commenter. T'es bien un des rares à le faire. Hâte de te relire ici bro 😉

  2. Je suis un peu passé à côté de l’histoire de Muramasa, l’ayant fait en Japonais… Je pense le reprendre dans la langue de Shakespeare durant une période creuse (ouais parce que du coup je l’ai pas terminé non plus).

    C’est clair que Sony se fout pas de notre gueule sur les jeux PS+, il y a régulièrement des chefs-d’oeuvre (sans oublier les réductions qui tombent très souvent).

    J’ai plusieurs articles en préparation très cher, je n’en dis pas plus mais tu auras bientôt de mes nouvelles. 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*