Destiny: le raid arrive.

Destiny Seigneurs de Fer - Logo

Je vous entends déjà au loin : « Liryc t’as changé, maintenant tu fais des articles pour présenter une simple vidéo ». Oui, et alors ?

Comme vous le savez, la nouvelle extension de Destiny, intitulée les Seigneurs de Fer, est disponible depuis le 20 septembre (mardi dernier au moment où j’écris ces mots) sur Xbox One et PlayStation 4 seulement (adieu Xbox 360 et autres PS3). Je vous avais déjà succinctement présenté les nouveautés de celle-ci dans un précédent article (ICI) : Nouveaux assauts, nouvel espace social, nouveaux loots, et caetera, et caetera (le latin c’est sympa aussi).

Je ne vais pas m’étendre plus sur le sujet et aller droit au but. Je vous gratifie donc aujourd’hui du trailer du nouveau raid de l’extension, sobrement nommé « La Fureur Mécanique ». Il n’y a pas d’orange mais ça m’a l’air tout aussi violent. Sachez d’ailleurs que si vous avez peur du spoil, ne la regardez pas, même si pour ma part je la trouve vraiment dénué d’une quelconque révélation tant les environnements passent à une vitesse extrême dans ce trailer. Sans compter qu’une partie des images présentées ici ont déjà été vu dans les précédents partage de Bungie. Bref sans plus attendre, voici la vidéo concernée :

Pour rappel, si vous n’avez pas précommandé le jeu, vous pouvez dire adieu aux Gjallarhorn de Fer ainsi qu’au Gjallarwing de Fer aussi… Mais vous pouvez les obtenir en achetant l’édition limitée de Destiny : Les Seigneurs de Fer en physique. Sinon vous pourrez toujours vous contenter du Gjallarhorn « normal » via une quête in-game et passer à la caisse pour vous procurer le Gjallarwing « normal » aussi.

Voilà, plus que quelques heures avant le raid (disponible ce jour à 19h), il va être temps d’écrire une nouvelle page de votre légende maintenant que vous êtes un Seigneur de Fer !

avatar Publié par le 23 septembre 2016. Classé dans à la une, Actualités, News, PlayStation 4 (Pro), Xbox One (X). Vous pouvez suivre les réponses de cet article via le RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse ou un trackback sur cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *