Black Mirror : La série dans laquelle se reflète l’ère 2.0

Je saisis l’opportunité donnée par la nouvelle rubrique The Other Inferno pour vous parler d’un coup de cœur télévisuel, d’une petite perle peu connue de l’univers des séries TV.

Black Mirror est une mini-série TV britannique créée par Charlie Brooker (à qui l’on doit également la série Dead Set) lancée en décembre 2011 sur la chaine Channel 4.
Jusque là jamais diffusée en France, vous pourrez découvrir le premier épisode de la saison 1 le jeudi 1er mai sur France 4 à 22h35 !
A savoir que Black Mirror est déjà disponible en DVD mais uniquement en VO et que la version Blu-Ray regroupant les saisons 1 & 2 (cette fois en VF) sortira le 28 mai.

La série comprend pour le moment 2 saisons de 3 épisodes chacune, mais une troisième saison devrait prochainement voir le jour.

C’est quoi Black Mirror ?

Black Mirror ce n’est pas qu’un nom donné à une série. C’est un concept profondément intelligent, à la fois tristement réaliste et visionnaire.

Pour commencer, Black Mirror c’est avant tout un objet du quotidien prenant souvent une place démesurée dans nos vies. Ce miroir noir c’est tout simplement un écran. Celui d’un smartphone, d’une télé, d’un PC ou encore d’une tablette et c’est l’idée de départ de la série.
A cela s’ajoute Internet, notre rapport à celui-ci, ainsi qu’aux réseaux sociaux et aux nouvelles technologies.

Photo tirée de l'épisode White Bear

Photo tirée de l’épisode White Bear

Je ne peux pas vous en dire trop sur Black Mirror parce que chaque épisode, dont la durée est en moyenne de 50mn, relate une histoire différente et véritablement prenante, totalement maîtrisée. On en ressort souvent choqué, au minimum remué et lors de certains épisodes –comme le tout premier- on se demande jusqu’où Black Mirror est capable d’aller.

Il y a forcément des épisodes que l’on appréciera plus que d’autres, mais quoi qu’il en soit, on ne peut pas rester de marbre et les sujets traités, la manière dont il le sont, amènent forcément au débat et à la réflexion.

Pour ma part, j’ai suivi la série en VOST. J’ignore ce que va donner la VF et je sais à quel point certains doublages peuvent être criminels (je pense notamment à Homeland). Espérons donc que celui-ci rende bien.

Photo tirée de l'épisode 15 Millions Merits

Photo tirée de l’épisode 15 Millions Merits

Les titres et résumés (ultra résumés) des épisodes:

S1 ép1 – The National Anthem : La Princesse Susannah (équivalent de Catherine Middleton dira-t-on) est kidnappée. Le premier ministre reçoit alors une demande plus que douteuse de la part du kidnappeur et pour sauver la vie de la Princesse il devra répondre favorablement à cette demande devant les téléspectateurs…

S1 ép2 – 15 Million Merits : Le monde est régi par les écrans et la plupart des jeunes vivent en huis clos dans un environnement où ils mettent à profit la majorité de leur temps dans l’unique but de gagner des « crédits », cela afin d’acheter le droit de passer dans des émissions de télévision et de devenir la nouvelle star du moment.

S1 ép3 – The Entire History Of You : La grande majorité des gens a maintenant une puce implantée derrière l’oreille, servant à stocker les souvenirs et enregistrer tout ce qu’ils voient et entendent en temps réel.

S2 ép1 – Be Right Back : Un logiciel intelligent, capable de se nourrir de tout ce qu’un individu a pu laisser sur le net (photos, vidéos, mots fréquemment utilisés, façon de s’exprimer de la personne en question) permet désormais, à ceux qui le veulent, de « recréer cette personne » grâce à toutes ces données, par exemple en cas de deuil ou de séparation et de reprendre contact avec elle.

 S2 ép2 – White Bear : Une jeune femme se réveille assise sur une chaise dans une maison qu’elle ne reconnaît pas. Elle semble avoir perdu la mémoire. Une photo d’elle avec un homme et une petite fille est posée sur un meuble. Une veste et une paire de baskets semblent l’attendre. Dehors, il y a un air de fin du monde et derrière les vitres des maisons les plus proches, des gens la regardent errer et appeler à l’aide tout en la filmant avec leurs smartphones.

S2 ép3 – The Waldo Moment : Lassés d’entendre toujours les mêmes discours et de voir les mêmes erreurs se répéter dans une boucle sans fin. Lassés par les figures politiques proposées lors d’élections et celles déjà élues, les gens vont finir par s’intéresser à Waldo, un petit personnage animé de télévision auquel un comédien malheureux prête sa voix, le propulsant au rang de candidat à une élection partielle en cours, grâce à cette habitude constante que l’on a de vivre dans le buzz.

Photo tirée de l'épisode The Entire History Of You

Photo tirée de l’épisode The Entire History Of You

Je vous conseille vraiment de ne pas chercher à en savoir plus. Contentez-vous de regarder la série. Sur ce, bon visionnage à ceux qui auront été intéressés par mon avis ! 😉

avatar Publié par le 24 avril 2014. Classé dans à la une, Actualités, News, The Other Inferno, TV Inferno. Vous pouvez suivre les réponses de cet article via le RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse ou un trackback sur cet article

4 Réponses pour Black Mirror : La série dans laquelle se reflète l’ère 2.0

  1. Ça donne bien envie de s’y pencher ! Entre science-fiction et psycho-socio, les thèmes abordés ont l’air chouette 🙂

  2. Et ben! Tu as mis le temps copain! C’est marrant, hier soir je me suis justement refait un épisode de la saison 1. Tu verras, tu vas devenir addict et je peux déjà te dire que la saison 3 démarre très fort ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *