[Test] Yaiba Ninja Gaiden Z

Yaiba Ninja Gaiden Z - screen 1 Yaiba Ninja Gaiden Z est un spin-off de la série principale mettant en scène un ninja cinglé assoiffé de vengeance aux prises avec des milliers de zombies, le tout dans un univers comics. De quoi faire saliver sur le papier, malheureusement la réalité est tout autre…

Ryu VS Yaiba

La scène d’ouverture nous entraîne dans un affrontement entre les 2 ninjas. Yaiba est vaincu par Ryu, c’est le moins que l’on puisse dire puisqu’il se fait méchamment découper. Affublé d’un bras bionique livré avec un nouvel oeil permettant une cyber vision, c’est désormais moitié cyborg que Yaiba entame sa quête de vengeance et ce n’est pas une bande de zombies qui va l’arrêter!

 

Yaiba Ninja Gaiden Z - screen 2

De bonnes idées…

Pour diminuer les rangs adverses, notre ninja dispose de 3 types d’armes : katana (portée et dégâts moyens), poing (faible portée mais gros dégâts) et fléau (longue portée contre faible dégâts). L’arsenal permet une grande variété de combos sans compter les coups à débloquer. Yaiba peut également exécuter ses ennemis lorsqu’un « ! » apparait avec le bon timing pour récupérer un peu de PV. Certains zombies lui serviront même d’armes ou de projectiles.

Autre idée intéressante : les éléments feu, foudre et poison ainsi que leurs intéractions. Des zombies spéciaux sont élémentaires et sensibles à l’élément opposé. Exemple : Un Saint Rôtisseur pourra vous enflammer (il faudra alors réaliser plusieurs esquives/courses pour éteindre le feu) par contre si vous l’attaquez avec l’élément poison, il sera vulnérable.


Yaiba Ninja Gaiden Z - screen 3

… mais un jeu mal équilibré

Malgré quelques bonnes idées, le gameplay est mal calibré et manque de précision.
Au début, on s’amuse mais on se rend vite compte que le jeu accumule les défauts : le système de contre est aléatoire, la caméra est fixe, elle ne suit donc pas l’action et il arrive souvent que l’on cherche son perso à l’écran. L’IA n’est pas très élevée, le jeu est un immense couloir sans phases d’exploration et surtout la difficulté est mal dosée. Certains passages passent facilement alors que pour d’autres, il faudra recommencer des dizaines de fois. Quand les mini boss s’enchaînent sans checkpoint et bouffent la moitié de la jauge de vie c’est rageant… Ca l’est encore plus quand on en vient à appuyer sur tous les boutons de la manette pour passer une phase de plateformes…

Cette difficulté en dents de scie devient vite frustrante puisqu’elle n’est pas progressive mais bien dûe aux défauts du jeu, il faudra donc compter sur la chance lors de ces phases.

 

En conclusion

Malgré son habillage  comics et sa promesse de défouloir, Yaiba Ninja Gaiden Z se révèle décevant. La faute à un gameplay mal calibré et à une durée de vie courte. A surveiller en occaz pour les fans ou les gamers patients qui possèdent une grande tolérance à la frustration.

 

Jouabilité : ★★☆☆☆ Dommage que le titre n’ait pas bénéficié d’une plus grande attention au niveau de son gameplay. Il faudra plus compter sur votre chance que sur votre dextérité pour réussir dans ce jeu. 

Réalisation : ★★☆☆☆ L’habillage comics est sympa mais plutôt grossier… 

Musique et Son : ★★☆☆☆ Le son m’a tellement marqué que je ne sais pas quoi écrire! L’ambiance musicale est quasi inexistante, quant aux bruitages ils sont grossiers également… Quelques dialogues sont marrants.

Difficulté: ★★★★★ La difficulté est souvent dûe aux défauts du gameplay malheureusement. Yaiba Ninja Gaiden Z s’adresse vraiment aux joueurs expérimentés ou aux chanceux! 

Durée de vie : ★☆☆☆☆ Comptez environ 6 heures pour terminer l’histoire principale, ce n’est pas énorme… vous débloquerez ensuite un mode spécial mais il ne vous tiendra pas en haleine très longtemps. 

avatar Publié par le 21 avril 2014. Classé dans à la une, PlayStation 3, Tests et Avis. Vous pouvez suivre les réponses de cet article via le RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse ou un trackback sur cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*