Dead Island Epidemic : rapide retour sur la bêta fermée

Après avoir proposé une nouvelle expérience du survival zombie en FPS en mode « tue avec ce que t’as sous la main », Dead Island nous revient dans un genre totalement différent inventé pour l’occasion, le ZOMBA (pour Zombie Online Multiplayer Battle Arena) avec cet opus Epidemic.

Comme cela se laisse entendre, cette nouvelle mouture de Dead Island change radicalement de style pour se pencher du côté des MOBA. Les petits gars de Stunlock Studios, quasiment aussi fous que ceux de Game Inferno, n’ont pas trouvé le genre adapté et l’ont reformaté. On part donc d’une base classique, à savoir le contrôle d’un héros en vue de dessus, héros qui possède une attaque classique (le fameux coup blanc) et 4 attaques spéciales. En tuant des trucs, on monte de niveau, augmentant automatiquement les caractéristiques du personnage et donnant accès à un point de compétence à utiliser pour apprendre ou faire évoluer une compétence spéciale.

Dead Island Epidemic graphisme

Les éléments bloquants la vue ont le bon goût de s’effacer

Le jeu en équipe est évidemment au centre du gameplay, mais le vice de ces développeurs adeptes de la torture de bébé zombie au petit déjeuner va plus loin. En effet, 4 équipes de 4 joueurs vont s’affronter pour divers objectifs (comme une capture de drapeau) et devront se frayer un chemin parmi les habitants morts-vivants de l’île pour ce faire. Sauf que certains de ces monstres seront tellement puissants que les 4 équipes devront temporairement s’unir pour les tuer, puis retourner à leur guéguerre.

Le gameplay est simple sans être simpliste, comme dans tout bon MOBA d’ailleurs. Certains drapeaux à récupérer donnent accès à des ressources que les survivants devront ramener à la base. Mais ces ressources empêcheront les porteurs de se battre et de courir, transformant le jeu en un mode escorte assez fun, d’autant que les zombies ont la bonne idée d’être beaucoup.

Dead Island Epidemic bim dans ta face

Et bim!

Graphiquement, c’est mignon et donc très décalé des boucheries sans nom auxquelles on assiste. L’ensemble ressemble dans le style à un Team Fortress 2, avec un petit côté cartoon qui dédramatise les grenades, roquettes et autres palmes qui envoient voler les zombies et adversaires par dizaines. Pour ceux qui ne suivent pas, l’ensemble est donc funky à souhait et rend ce Dead Island Epidemic très plaisant.

Il va malheureusement être compliqué d’en dire plus car cette béta fermée n’est pas représentative en termes de contenu du jeu final. Je peux toutefois vous affirmer que je me suis bien amusé et que cette première approche m’a donnée envie de tâter du jeu lorsqu’il sera disponible sur nos étalages numériques. Pour un jeu dont je n’attendais rien et que j’ai testé par curiosité plus que par envie, c’est bon signe.

Dead Island Epidemic 3vs1

On ne sera pas trop de 3…

avatar Publié par le 9 avril 2014. Classé dans à la une, PC Windows, Tests et Avis. Vous pouvez suivre les réponses de cet article via le RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse ou un trackback sur cet article

Une réponse pour Dead Island Epidemic : rapide retour sur la bêta fermée

  1. Pingback : Le Ragoût (Saison 2 – Semaine 21) : KOCH Media | Game Inferno

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *