L’imbroglio Watch Dogs

Salut bande de jeunes!

Depuis quelques jours, l’annonce du report de Watch Dogs secoue le microcosme du jeu vidéo… Dans ces quelques lignes, nous essaierons de vous expliquer le pourquoi du comment. Bienvenue dans un monde qui devient complètement fou, bienvenue dans le monde des jeux vidéo…

Petit rappel des faits : annoncé en fanfare lors de l’E3 2012, Watch Dogs s’impose dés lors comme la future grosse licence d’Ubisoft. Pendant plus d’un an, les effets d’annonce se succèdent et le titre commence même à faire de l’ombre à sa consœur chez l’éditeur français, Assassin’s Creed. Beaucoup y voient d’ailleurs matière à surpasser la saga mettant en valeur la confrérie des assassins.

Watch Dogs, tant de promesses dans le vent...

Watch Dogs, tant de promesses dans le vent…

Il faut dire que le titre est prometteur, offrant la possibilité de pirater les divers systèmes électroniques, les réseaux sociaux ou même encore les feux de circulation, le monde ouvert de Watch Dogs fait saliver des millions de joueurs à travers le monde. Le joueur y suivra Aiden Pearce, jeune hacker évoluant dans les rues de Chicago. Son but sera de retrouver ou bien d’assassiner certaines « cibles ». Pour ses missions, il pourra compter sur son seul allié : Profiler, un super smartphone… Si la trame vous semble très (trop ?) proche de celle d’Assassin’s Creed, c’est normal car le développement du jeu à commencé en 2010 aux studios d’Ubisoft Montréal, pères des aventures de Desmond, Altaïr, Ezio et compagnie.

Véritable raz-de-marée médiatique, critiques dithyrambiques, Ubisoft vient de réaliser un coup de maître et de donner une véritable leçon de promotion à ses concurrents enlisés dans des franchises qui trainent en longueur… Le jeu est annoncé pour le 21 novembre 2013 et fera de Noël un véritable jackpot pour la société des frères Guillemot. Sauf que…

Le 17 septembre dernier, sort GTA V et c’est à partir de ce moment-là que les affaires se corsent pour la nouvelle franchise star de l’éditeur français. C’est simple, jamais un jeu n’avait fait autant parler de lui que le nouveau-né des studios Rockstar : en cinq jours, le titre rapporte 1,15 milliards de dollars de bénéfice. Qui dit mieux ? Et je n’aborde même pas encore la partie critique. 18/20 sur JeuxVidéo.com, 97/100 sur Metacritic, 10/10 pour Edge ou encore 40/40 chez Famitsu, mieux qu’un succès : un triomphe ! Avant même d’avoir commencé, le combat est perdu face au géant américain.

Certes, Ubisoft tentera de sauver la face en jouant la carte de l’humour. D’ailleurs, la tentative est réussie : le jour de la sortie de son concurrent, apparaît une pub pour Watch Dogs déclarant : « Deux mois sont bien suffisants pour visiter Los Santos (cadre de GTA V), venez à Chicago le 21 novembre ». Joli coup marketing mais face au mastodonte qu’il a en face, cela ressemble plus à un coup d’épée dans l’eau.

Voici la fameuse pub, très drôle.

Voici la fameuse pub, très drôle.

Le dernier rebondissement de l’affaire a lieu mardi dernier (le 15 octobre) : Ubisoft annonce purement et simplement l’ajournement de la date de sortie de Watch Dogs. A un peine un mois de son lancement, le soft est repoussé au printemps prochain, adieu jackpot de Noël !

Le moins que l’on puisse dire, c’est que cette annonce aura fait parler d’elle. Plus encore, la sortie retardée de Watch Dogs entraîne une multitude de réactions d’indignation et des questions qui pour le moment demeurent en suspens…Peur de la concurrence de GTA V ? Ou bien peur d’être victime d’un télescopage avec la sortie d’Assassin’s Creed IV – Black Flag, prévue fin octobre ? A moins que les créateurs se soient rendus compte que leur soft ne serait pas prêt à temps et qu’il avait besoin de quelques mois supplémentaires de développement ? Ubisoft pour sa part ne répondra aux diverses réactions qu’au travers d’un bref communiqué qui confirme la théorie du « on a besoin de temps pour finir le jeu » :

 

« Vous vous demandez certainement pourquoi et pourquoi maintenant ? Nous avons hésité sur la meilleure décision à prendre mais depuis le début nous avons choisi de ne jamais sacrifier la qualité de ce jeu. A l’approche du lancement, lorsque toutes les pièces du puzzle s’assemblaient, il nous est apparu évident que nous avions besoin de plus de temps pour peaufiner et sublimer chaque détail afin de vous offrir une expérience de jeu mémorable et exceptionnelle. »

 

Mais bien plus que la grogne des joueurs ou les questions de la presse, Ubisoft va très vite payer le prix de ce retard. Le lendemain de ladite annonce, le couperet financier tombe : l’action Ubisoft opère une chute libre en bourse et perd un peu plus de 23% de sa valeur. Bien évidemment, le report de Watch Dogs (mais aussi de The Crew) entraîne un manque à gagner énorme sur le futur chiffre d’affaires de l’année 2013… Comme d’habitude, c’est avant tout au portefeuille que l’on juge l’étendue des dégâts. Autant dire que pour la compagnie française, ces dernières 48 heures ont fait très mal.

Dernier point, le jeu faisait originellement partie du line-up de lancement de la PlayStation 4 et de la Xbox-One mais qu’en est-il après ce désistement ? Si Microsoft n’a pour le moment fait aucune déclaration, Sony s’est empressé de communiquer sur la disparition de ce qui devait être un des jeux phares de cette fin d’année. Pour le constructeur japonais, les gens ayant réservé le bundle pack recevront tout de même leur console accompagné d’un bon pour télécharger ou retirer en magasin le jeu à sa sortie. Maigre lot de consolation.

Game Inferno se devait de vous narrer ce petit tremblement de terre ayant lieu ces tous derniers jours. Bien évidemment, nous vous tiendrons informés dans les plus brefs délais de chaque rebondissement de l’affaire.

Un petit aperçu de ce que vous auriez pu avoir...

Un petit aperçu de ce que vous auriez pu avoir…

Pour rappel, le jeu est annoncé sur Wii U, Xbox 360, Xbox-One, PlayStation 3, PlayStation 4 et PC.

 

avatar Publié par le 17 octobre 2013. Classé dans à la une, Actualités, Dossiers, PC Windows, PlayStation 3, PlayStation 4 (Pro), Wii, Xbox 360, Xbox One (X). Vous pouvez suivre les réponses de cet article via le RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse ou un trackback sur cet article

3 Réponses pour L’imbroglio Watch Dogs

  1. Chiant, je l’avais déjà réservé.

    Tant pis, on attendra, si la qualité suit, les joueurs oublieront vite.

    Les financiers, par contre…

  2. Pingback : La date de sortie de Drive Club reportée à 2014 | Game Inferno

  3. Pingback : KillZone Shadow Fall dévoile le trailer de son mode solo | Game Inferno

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *