Game Inferno

Dans l'enfer du jeu

(New) Nintendo 3DS à la une Actualités News Nintendo 2DS Nintendo eShop

Du nouveau pour Pokémon Soleil et Pokémon Lune

Pokemon Soleil - Pokemon Lune

De retour pour vous parler de Pokémon ! Cette fois-ci ce n’est pas pour une énième distribution (dont on se fout un peu, hein ? Non ?) Non, aujourd’hui je (vous) écris pour vous parler des nouvelles informations sur Pokémon Soleil et Pokémon Lune (PSPL, ça le fait non ?) Nouvelles informations révélées le 2 juin (hier donc, si la procrastination ne m’a pas happé).

On connaît donc enfin les noms et caractéristiques des deux légendaires ornant les jaquettes des jeux. Comme vous pouvez vous en douter, ils joueront un rôle crucial dans la quête de votre avatar sur Alola (si après ça, vous ne voyez toujours pas la référence à Hawaii, je ne peux plus rien pour vous).

Praise The Sun

Pokémon SL - SolgaleoOn commence avec le Némélios albino Solgaleo. Ce beau spécimen unique affiche 3,40 m sous la toise et 230 kg sur la balance et n’est pas de type Feu ! En effet, ce pokémon Halo Solaire a un double type Psy/Acier. Ce double type lui confère énormément de résistance (Insecte, Fée, Glace, Normal et j’en passe), quatre sales faiblesses (Feu, Ténèbres, Spectre et Sol x2, mais pas Combat (x1) vu qu’il est aussi de type Psy) et une immunité totale au Poison. Plutôt cool, n’est-ce pas ?

Comme tout pokémon légendaire qui se respecte, Solgaleo possède une capacité signature : Choc Météore (les anglais ont préféré traduire le METEOOOORR DRIVU des japonais par Sunsteel Strike, pourquoi pas). Cette capacité physique, sans doute de type Acier, charge le pokémon adverse sans tenir compte de son talent. Tout est normal ! Ce n’est pas tout, il aura aussi droit à un nouveau talent : Métallo-Garde, qui annule toutes baisses de stats infligées par les capacités ou talents du pokémon adverse.

Dans l’imaginaire Pokémon, Solgaleo est honoré comme un envoyé de l’astre du jour… Et surnommé « ceui qui dévore le Soleil ». De plus, son corps renferme une énorme quantité d’énergie rayonnant lorsqu’il est actif et sa crinière ressemble au Soleil. Tant de poésie, c’est beau, passons à la suite.

Vous l’aurez compris, Solgaleo est le totem de Pokémon Soleil.

Fly Me To The Moon

Pokémon SL - LunalaL’autre pokémon légendaire de PSPL est Lunala. Certaines mauvaises langues l’ont comparé à une fusion entre un Bruyverne et un Lunaroc, je me devais donc de le dire ici.

Le pokémon Halo Lunaire (Houston, aucun problème) mesure 4,0 m pour un poids de forme de 120 kg. Je vous laisse calculer son IMC (rappel : masse / taille², mangez 5 fruits et légumes par jour).

Il possède le double type Psy/Spectre, comme Hoopa, lui conférant d’énormes faiblesses Spectre et Ténèbres (x4) mais l’immunisant totalement contre les types Normal et Combat. Peut mieux faire.

Comme son compère Solgaleo, il a lui aussi le droit à une capacité signature : Rayon Spectral (un chouïa moins classe que le Moongeist Beam des anglais et que le Shadow Ray original). Cette capacité spéciale, sans doute de type Psy (vu quelle OHKO Ectoplasma dans la vidéo en fin d’article), envoie un puissant rayon de lumière sur le pokémon adverse, tout en ignorant son talent. D’ailleurs, Lunala a aussi le droit à un talent unique, Spectro-Bouclier, lui permettant de subir moins de dégâts si ses PV sont à 100 %… On pourrait le rapprocher de Fermeté et tous les ressemblants.

Surnommé « celui qui invite la Lune », Lunala est honoré comme un envoyé de la Lune (ça ne s’invente pas). Il tire d’ailleurs son énergie des rayons lumineux de cet astre et, lorsqu’il étend ses ailes, celles-ci renvoient l’image d’un magnifique ciel étoilé. Oui aujourd’hui, c’est poésie dans le monde de Pokémon.

Je ne vous apprendrai rien en vous disant que Lunala est celui ornant la boite de Pokémon Lune.

Le Soleil a rendez-vous avec la Lune

Pokémon SL - Avatar2

L’histoire de PSPL prend place sur l’archipel Alola, composée de cinq îles (quatre naturelles, une artificielle) regorgant de pokémon… dont de nombreux inconnus encore. Comme dans Pokémon XY, vous pourrez choisir l’apparence et le sexe de votre avatar dans le jeu. Pour changer, votre aventure commencera par votre emménagement dans un village minuscule de l’archipel. On ne se refait pas.

Pokémon SL - Avatar

Lors du début de cette aventure, vous serez amené(e) à rencontrer le Professeur Pokémon de la région : Euphorbe (pour la petite histoire, les euphorbes sont des plantes toxiques). Celui-ci, pour reprendre les « préjugés » des insulaires est un personnage au caractère plutôt relax, personnifiée par une tenue mêlant blouse blanche sans chemise, lunettes à verres colorées et casquette. On me dit dans mon oreillette que son expression favorite est « Chill Out » (j’avoue avoir inventé cette information). Euphorbe sera sans doute celui qui vous permet d’obtenir votre premier pokémon, à choisir parmi Brindibou (le hibou Plante/Vol), Flamiaou (le chat ultra-stylée, c’est purement objectif, de type Feu) et Otaquin (l’otarie de type Eau un peu moche, là aussi, c’est objectif).

Pokémon SL - Professeur Euphorbe
Chill Out!
Les 3 starters
Les 3 starters

Celui-ci sera accompagnée de Lilie, son assistante ayant sensiblement le même âge que votre avatar. Cette mystérieuse jeune fille est plus passionnée de lecture que de combats Pokémon. Il est dit qu’elle aura un rôle important dans l’histoire de PSPL… A voir.

Rococo à Alola!
Rococo à Alola!

Enfin, en attendant des informations sur la « Team » maléfique dont on devra contrecarrer les plans, notons aussi la présence de Tili, un garçon passionné des combats Pokémon ayant le même âge que votre personnage qui deviendra votre tout premier ami… Ou j’espère RIVAL ! Ce jeune homme est fan de malasada, la spécialité culinaire de l’archipel. Il a lui aussi un look très décontracté, à l’image du Professeur Euphorbe. J’aurais d’ailleurs apprécié que l’on puisse avoir ce physique comme possibilité d’avatars…

Pokémon SL - Tili
Le cousin du Sud d’Aomine

Pour la petite histoire, la malasada existe vraiment et est un dessert hawaien (Alola, Hawaii, vous l’avez ?) Apporté par les immigrants portugais (surtout des Açores et de Madère). Ce sont des boules de pâte levée frites et enrobées de sucre.

Yummy
Yummy

Et le Pokédex ?

Comme à chaque aventure Pokémon, vous recevrez au début de votre périple un Pokédex… Spécial pour le coup : le Motisma-Dex. Ne me demandez pas comment, ni pourquoi, mais il s’agit bien, vous vous en doutez, d’un Pokédex habité par un Motisma. Cet appareil (ou pokémon, je ne sais plus trop) ne fera pas qu’enregistrer des informations sur les Pokémon rencontrés. A tout moment, il vous indiquera où vous vous trouvez et vous indiquera la prochaine destination de votre voyage en se basant sur les conversations entendues. Tant qu’il ne la joue pas comme Navi…

Attaque Motisma-Dex!
Attaque Motisma-Dex!

Enfin, une nouvelle fonctionnalité sera disponible dans PSPL : le Scanner QR. Celle-ci vous permettra d’obtenir toutes sortes d’informations sur les Pokémon en scannant n’importe quel QR Code (ça me paraît étrange). Vous pourrez ainsi enregistrer des Pokémon d’Alola directement dans votre Motisma-Dex et pouvoir ainsi savoir où le trouver… Si vous ne le possédez pas déjà !

C’est tout pour cette fois-ci, je vous laisse avec le nouveau trailer de PSPL et je vous donne rendez-vous le « date indéterminée » pour vous reparlez de nouveautés autour du jeu, qui sera disponible le 23 novembre 2016, exclusivement sur les consoles Nintendo 3DS (2DS, 3DS, 3DS XL, N3DS, etc, etc, etc).

1 COMMENTS

  1. Haha ça fait plaisir de te lire à nouveau bro 😀
    J’ai aussi un doute concernant le Motisma Dex.. J’ai l’impression que ça devient de plus en plus facile au fil des versions. Mais hormis cette histoire de QR code, un Pokedex interactif peut être assez intéressant. M’enfin.. Vivement plus d’infos 😀

LEAVE A RESPONSE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :