Game Inferno

Dans l'enfer du jeu

à la une Tests et Avis

Il paraît qu’il n’est jamais trop tard pour un top 2015…

Pour tout vous dire, ce top de l’année 2015 était dans mes cartons depuis belle lurette. Le fait est que le temps passe vite et que je trouvais mon année 2015 en demi-teinte, au point de me demander si cela valait vraiment le coup de vous la faire partager. Et puis le boss balance son propre top en plein mois de mars, et nous y parle de jeux, de mangas et de films… Alors je me suis dit que tout était possible sur ce site et voilà que mon panorama de l’année 2015 (et du premier trimestre 2016, soyons fous!) se retrouve devant vos petits yeux de fouine. En espérant que malgré son côté atypique, la lecture de ce billet vous sera agréable.

 

 

Catégorie: le jeu sorti en 2015 que j’ai réussi à faire en 2015

Comme l’ami Liryc-Sama se plaît à le dire (non sans raison), je suis un sempiternel joueur à la bourre. Rares sont les jeux que j’arrive à faire au moment de leur sortie, quand le flot de hype s’abat tel un tsunami sur l’interweb. En 2015, il y en a eu deux : Dragon Quest Heroes et Batman Arkham Knight, tous deux sur PS4. Je dois dire que le premier m’a filé la banane et a fait vibré ma corde de fanboy comme rarement. L’alchimie entre l’action d’un « Musou », les aspects RPG et le design d’Akira Toriyama prend complètement. Le jeu m’est pourtant tombé des mains après 25h de jeu, sans que j’en ai vu le bout. Le fan service a ses limites, que j’ai atteint dans la dernière ligne droite. Reste que j’ai passé de très bons moments dessus et que je n’exclus pas de le terminer. Plus tard. Quant à me procurer le second opus lorsqu’il sortira? Il faudra pour cela qu’il propose plus de nouveautés que quelques personnages inédits…

Au petit jeu du fan service, le chevalier noir de Gotham n’est pas en reste, et sait nous tenir en haleine sur la durée. Arkham Knight ne laisse absolument aucun répit! Impossible de s’y ennuyer, entre les vilains à fesser, les courses-poursuites endiablées, les énigmes de l’Homme Mystère, … Finir le jeu à 100% tient de la lointaine utopie. Je vous enjoins de lire cet article (garanti sans spoiler) de l’ami Otaxou. Vous y verrez en long, en large et en travers pourquoi ce titre est absolument fantastique.

DQ_Heroes

Catégorie: le jeu sorti en 2015 que j’espère faire en 2016

Il y a eu un paquet de bons jeux en 2015. Parmi eux, il en est trois auxquels j’ai terriblement envie de me frotter, si possible en 2016 (l’espoir fait vivre!) : Divinity Original Sin, The Witcher 3 et Bloodborne. Je ne vais pas m’étendre sur des titres auxquels je n’ai pas encore touché; je vous invite cependant à jeter un oeil à l’article de notre cher WanerLeMotu dédié aux RPGs occidentaux de 2015. Il y fait mention de ces trois GOTY.

Bloodborne

Catégorie: le jeu de 2015 que j’ai volontairement choisi de faire en 2016

Un seul lauréat dans cette catégorie, mais quel lauréat! Matérialiste que je suis, j’attendais que Life is Strange, la petite perle du studio Dontnod, arrive dans sa version physique avant d’y investir mes précieux deniers. Et je dois dire que je ne regrette pas mon investissement! Si le premier chapitre ne m’a pas enthousiasmé plus que de raison, le deuxième a su me toucher au point que je ne puisse plus décrocher, porté par une intrigue qui prend en épaisseur et deux héroïnes attachantes au possible. Des expériences vidéoludiques comme celle-là, j’en redemande!

LifeIsStrange

Catégorie: la drogue dure dont je ne saurais me passer

Hearthstone, c’est comme la clope : après les premières parties, on clame haut et fort qu’on gère, que ça ne nous fait rien, qu’on peut arrêter quand on veut. Pauvre naïf! Nous voilà des mois plus tard, à être conscient des effets néfastes sur notre organisme (irritabilité, yeux rouges, dents jaunes, …) mais à s’en refaire malgré tout « une petite dernière avant d’aller se coucher ». J’ai beaucoup pesté sur Hearthstone durant l’année écoulée, notamment concernant l’équilibrage et l’aléatoire parfois trop présent. Mais je dois dire que les décisions prises par Blizzard ces derniers mois semblent orienter le jeu dans la bonne direction. J’ai vraiment la méga-hype pour 2016!

Hearthstone

Catégorie : le jeu que je n’avais pas vu venir

J’avais entendu parler de ce titre à l’époque de sa sortie sur 3DS, sans qu’il éveille ma curiosité outre-mesure. Puis le voilà qui déboule sur Vita, « gratuit » pour les abonnés PS+. Je l’ai lancé, comme ça, pour voir, et quelques heures plus tard le générique de fin défilait sous mes yeux. Quel est ce jeu vous demandez-vous? Et bien, il s’agit de SteamWorld Dig. Un jeu dans lequel vous creusez en quête de minerais, ce qui vous permet de fabriquer du matériel de meilleure qualité, pour pouvoir creuser toujours plus vite et plus profond et acquérir des minerais encore plus rares. Le plaisir simple de l’exploration, renforcé par une chouette ambiance et un système de progression que ne renierait pas Samus Aran.

Dans cette catégorie, j’aurais également pu citer Pokemon Saphire Alpha, que j’ai pris grand plaisir à parcourir après un Pokemon Y qui m’avait laissé fort mitigé.

SteamWorldDig

Catégorie: les plaisirs coupables

Salles d’attente, transports en commun, séjours prolongés aux toilettes, … On a tous de bonnes raisons de se tripoter le smartphone. Pour ma part, les petits plaisirs coupables se résument à 4 titres :

  • Brickies, un casse-briques assez classique dans ses mécaniques mais très soigné dans son enrobage.
  • Cut the Rope Magic qu’on ne présente plus, la quintessence du jeu parfaitement pensé pour son support.
  • Wayward Souls, un action-RPG mâtiné de rogue-like dont les contrôles tactiles m’ont très agréablement surpris.
  • Neko Atsume, petit jeu désuet et apaisant où l’on décore sa terrasse pour y faire venir des matous. Ces derniers nous remercient avec des sardines (la monnaie d’échange) permettant d’acheter accessoires et objets de décoration, ce afin d’attirer de nouveaux compagnons félins.

CutTheRopeMagic

Catégorie: les jeux que j’attends le plus en 2016

Assez parlé du passé, tournons-nous vers ce qui nous attend en 2016. Il y a du lourd, du très lourd même :

  • Du côté des jeux indépendants (bien que le terme soit galvaudé), j’attends énormément Eitr, Hyper Light Drifter et Heart Forth Alicia. En espérant que leurs gameplays seront à la hauteur de leurs magnifiques visuels tout en pixel art. J’ai également de grosses attentes pour Severed, sans doute le seul titre 100% exclusif à la Vita en 2016, réalisé par le talentueux studio DrinkBox (à qui l’on doit l’excellent Guacamelee, rien que ça).
  • Du côté des blockbusters, on a déjà eu Street Fighter V, dont les mécaniques sont huilées comme le corps de Zangief mais dont le contenu est aussi rachitique que le corps de Dhalsim… Arriveront en avril et mai Dark Souls 3 et Uncharted 4 puis, d’ici la fin de l’année si tout se passe bien, Persona 5 et Nioh. Enfin, même s’il s’agit d’un remake PS2, je ne peux cacher mon enthousiasme pour Odin Sphere Leifdrasir, déjà couronné jeu de l’été par moi-même.

OdinSphereLeifdrasir

LEAVE A RESPONSE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Explorateur 2.0 sur les océans du web, voyageur IRL, apprenti artiste, rêveur à temps partiel, râleur à temps plein et accessoirement astrophygeekien. Né en l'an de grâce - 8 avant la SNES, j'ai eu l'occasion de poser mes coussinets sur de nombreuses consoles qui sont autant d'objets de culte. Outre les jeux vidéo, je suis friand de tout ce qui peut stimuler mon imaginaire (livres, films, séries, bandes dessinées de tous horizons, ...).
%d blogueurs aiment cette page :