Game Inferno

Dans l'enfer du jeu

à la une Actualités Tests et Avis Xbox 360

Deadpool: L’anti-héros détestable qu’on aime bien quand même

Deadpool est un jeu de type Beat’m all se jouant à la troisième personne, sorti en France le 28 juin 2013 sur PC, Xbox 360 et PlayStation 3, édité par Activision et développé par High Moon Studios.

La version testée
La version testée

Qui est Deadpool :

Deadpool, alias Wade Wilson, est un anti-héros MARVEL avec un sens de la morale quasi inexistant. C’est un obsédé sexuel vulgaire et imprévisible, malpoli à souhait, imbu de lui-même, sans oublier son gros côté psychopathe doublé d’un brin de schizophrénie. Il ne respecte rien ni personne, mais au milieu de toutes ces folles « qualités », il est suffisamment lucide pour avoir conscience d’être un personnage de comics. Il est d’ailleurs le seul à en être conscient ! Bonjour l’angoisse…
Ne soyez donc pas étonné si vous le voyez s’adresser directement à vous au cours du jeu, tout comme il a l’habitude de s’adresser aux lecteurs de ses aventures.
Wade Wilson n’est pas son vrai nom. Le gentil monsieur l’a « emprunté » à l’une de ses cibles -qu’il a évidemment tué- alors qu’il travaillait comme assassin pour la CIA.

Deadpool vous regarde...
Deadpool vous regarde…

Deadpool powa :

On ne peut pas dire que Deadpool ait de supers pouvoirs à proprement parler. Néanmoins, il a développé la capacité de se régénérer rapidement, et ça suite à moult expériences scientifiques menées sur lui alors qu’il s’était porté volontaire pour intégrer le projet Arme X, censé faire de lui un soldat exceptionnel.
Par ailleurs, il est aussi capable de se téléporter, bien que ce ne soit jamais très loin.
Il manie évidemment les armes blanches et les armes à feu comme un pro.
Sous son costume, à mi chemin entre celui de Spiderman et celui de Kick-Ass, Deadpool cache une peau en piètre état.

Il n'est peut-être pas très classe... Mais Wade est dans la place!
Il n’est peut-être pas très classe… Mais Wade est dans la place!

Une histoire de gentils et de gros vilains :

Bien que Deadpool ne porte pas les X-Men dans son cœur, (il n’aime personne je vous dis!), il lui arrive parfois de collaborer avec eux, enfin quand il est disposé à le faire…
C’est donc ici plus ou moins la trame du jeu. Malicia se fait enlever par Mr. Sinistre, Cable à besoin de lui et au passage on croise Wolverine et bien d’autres personnages de l’univers MARVEL.
Si de prime abord ça peut sembler léger, il faut se dire que le tout est ponctué de graphismes parfois surréalistes tout droit sortis de nul part, de répliques hilarantes et salaces, d’une bonne dose de Deadpool attitude et d’un grand nombre de combats à coups de lames et de gros flingues. Personnellement, je me suis régalée.

Deadpool ne respecte vraiment personne... Même pas Cable!
Deadpool ne respecte vraiment personne… Même pas Cable!

Le gameplay :

Pas de quoi en faire un plat. Celui-ci est ultra simple ou simpliste. Les combos ben c’est un peu au petit bonheur la chance, comme si ils existaient sans exister, mais de toute façon ce jeu est un gigantesque n’importe quoi, dans le bon sens du terme je précise. Vous dégommez les ennemis, vous êtes récompensés, vous ramassez des pièces et des tacos (ben oui il adore les tacos le bougre). Vous achetez de nouvelles armes, quelques améliorations, et puis voilà. On y retourne.

Ici on tire, on tranche et on se fend la tronche
Ici on tire, on tranche et on se fend la tronche

L’environnement :

Ni moche, ni beau, mais ponctué de surprises toujours originales et fun… Ici, la star c’est Deadpool, et il ne se gênera pas pour le rappeler aux développeurs de High Moon Studios auxquels il se permettra de téléphoner en plein milieu du jeu. Il abordera avec eux des questions budgétaires, se plaindra de certains décors ou encore du scénario. En bref, il fera son Wade quoi. C’est SON jeu, il en est conscient, il ne faut pas l’oublier.

Deadpool Attitude Vol 1...
Deadpool Attitude Vol 1…
Deadpool Attitude Vol 2...
Deadpool Attitude Vol 2…

En conclusion :

Un jeu qui se joue vite -environ une dizaine d’heures- complètement barré et aussi imprévisible que nôtre « héros ». Une espèce d’ovni, où le sang fuse aussi souvent que les vannes de Wade. C’est pervers, incorrect, sans doute un peu répétitif, mais ça n’empêche en rien de franchement bien s’amuser.
Je vous conseille l’ami Deadpool, ne serait-ce parce qu’il n’existe pas deux jeux comme celui-ci. Il se fout sans doute royalement de ma note, mais je lui donne un bon 16/20.

Quelque chose à ajouter Wolverine?
Quelque chose à ajouter Wolverine?

Enjoy!

1 COMMENTS

  1. Tout a fait d’accord avec toi.
    C’est une très bonne surprise. Je suis pas fan des Beat Them All 3D a la God Of War, et j’ai lancé le jeu jusque parce que c’était DeadPool, et il est excellent.

    Mention spéciale a la scène cinématique ou Cable nous explique les enjeux du scénario avec un DeadPool a genoux suppliant le joueurs d’arrêter cette torture, de faire quelque chose pour que Cable arrête :p

    Fantastique en tout point. Une des meilleurs adaptation de  » Super Héro  » en JV. Il est pour moi au niveau des Arkham sans aucun problème, il ne joue pas au même degré voila tout.

LEAVE A RESPONSE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :