Game Inferno

Dans l'enfer du jeu

à la une Actualités Manga Inferno The Other Inferno

Sunny, ce manga profond et touchant

Sunny logo

Il y a tout type de mangas, les plus populaires et plus connus ici sont souvent les manga de bastons et de sports (Shonen) comme Dragon Ball, One Piece, Naruto ou encore Captain Tsubasa. Bien évidemment, il en existe beaucoup d’autres et je vais essayer de vous donner envie de découvrir le sublime manga mature (Seinen) Sunny écrit et dessiné par Taiyou Matsumoto. On lui doit notamment une autre œuvre génial, Amer Béton. Le premier tome est paru le 21 novembre 2014 aux éditions Kana, et il est toujours en cours au Japon (5 tomes pour le moment).

La bande réunit autour de la Sunny
La bande réunit autour de la Sunny

Synopsis

La Sunny est une épave de voiture qui se trouve à côté d’un foyer pour enfants abandonnés.  Elle leur sert de cabane et de lieu où ils peuvent s’évader et oublier leurs problèmes en s’imaginant pouvoir la conduire très loin. Ce manga raconte le quotidien de ces enfants auxquels la vie n’a pas fait de cadeau.

Singularité

sunny matsumoto-taiyou

Le style graphique de ce mangaka est très particulier. Il sort des habituels dessins qui ont tendance, pour beaucoup, à se ressembler. Il propose une œuvre qui, parfois, peut paraître enfantine au niveau des personnages mais si beau au niveau des décors. Il a un coup de crayon très reposant et j’ai été étonné qu’il ne s’embarrasse pas avec des traits droits ou des cercles parfaitement ronds.  Cela donne du charme et du caractère, comme une œuvre d’art qui se prolonge durant tout le récit.

 

 

 

Emotions

Oui, je l’avoue volontiers, j’ai failli (que failli, faut pas déconner) verser ma larmichette à certains moments. Ce sont des histoires simples mais tellement touchantes. Ces enfants sont si pleins de vie, si insouciants mais en même temps conscients de leur situation. De vrais petits adultes qui ont grandi trop vite. Tout ça sur un ton très léger car ils restent tout de même très jeunes.

Ils ont tous été abandonné pour des raisons diverses et variées. Cet événement est la chose qu’ils ont tous en commun et ce lien les unit. Ils veillent les uns sur les autres et ont recréé une famille. Ils sont tous si différents et si attachants à leur manière.

L’auteur a su créer une alchimie entre ses dessins étonnants et les petites histoires des personnages. Une fois installé dans la sunny , nous passons de la réalité à l’imaginaire avec eux afin de ressentir aussi ce sentiment d’évasion temporaire. L’ensemble est un voyage lors duquel le mangaka joue en permanence avec les sentiments dont on ne ressort pas indemne.

insouciance
insouciance

Je ne peux que vous conseiller de lire le tome 1. Ce manga est un petit bijou. Certes, les héros sont des enfants mais le tout est très adulte. Le rythme est lent comme le temps qui passe pour eux loin de leurs parents. Que vont-ils devenir? Vont-ils retrouver leurs familles? Pourquoi sont-ils là? Tant de questions qui auront, je l’espère, des réponses dans les prochains tomes.

Le format choisit par Kana est parfait pour profiter pleinement des détails. Le papier de type kraft utilisé pour la pochette est agréable au toucher (oui, c’est un détail insignifiant pour vous mais à mes yeux les mangas sont des objets de collections). Cette collection Big Kana est au prix de 12,70 Euros.

Au final, Il suffit de se poser tranquillement avec une boisson chaude et de se laisser submerger. Merci Monsieur Matsumoto.

sunny-matsumoto-taiyou pochette

LEAVE A RESPONSE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :