Game Inferno

Dans l'enfer du jeu

à la une Actualités News PC Windows

Faites sombrer Rome avec Total War: Attila

Total War Attila logo

Oyez oyez, braves citoyens ! La décadence frappe Rome et l’Europe, la famine et la maladie tuent par milliers en cette fin d’Antiquité. Vous pensez que ça ne peut pas être pire ? Attendez de voir arriver Attila, le Fléau des Dieux !

Suite de l’extraordinaire série des Total War (Shogun, Empire, Rome, etc), Attila se positionne sur une période rarement traitée en jeu vidéo: la fin de l’Antiquité et ses incessantes invasions barbares. Vous l’aurez compris, le postulat de départ est le déclin de l’Empire Romain, accentué par l’arrivée des Huns et de leur charismatique leader qui vient tout péter (oui, oui, Attila). Le jeu étant prévu très précisément pour 2015, une première vidéo teaser a été mise en ligne. La voici donc, disponible pour vos yeux avides :

Les connaisseurs seront ravis d’apprendre cette future sortie, toujours sur PC et Mac, tout en se demandant quelles seront les nouveautés de cette version, en dehors de la mise à jour graphique de coutume. La réponse est simple, et fournie par Janos Gaspar (oui, comme le mage), chef du projet Total War : Attila :

« Nous allons réintroduire des fonctionnalités que les fans nous ont réclamées, comme les arbres généalogiques et les arbres de compétences, tout en améliorant de nombreux aspects majeurs de Total War qui sont aussi importants pour eux. Mais pour réellement donner vie à cette période, nous ajoutons sur ces fondations de nouvelles fonctionnalités stratégiques, comme les combats de rue avancés, la destruction totale de villages et les incendies dynamiques qui peuvent se propager dans la ville pendant que les armées s’affrontent. »

En clair: on prend les bases actuelles, on remet ce que les fans réclament, et on en rajoute pour tirer encore plus haut le jeu. Alléchant, mais reste à voir si la lassitude ne nous gagnera pas un jour.

LEAVE A RESPONSE

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :