Sélection de Livres – L’histoire de Nintendo

Si on parlait un peu littérature les p’tits choux ? Si le jeu vidéo est votre dada et que vous avez soif de connaissances, c’est le moment de voler ses Louis d’Or à mamie parce que des bouquins sur le jeu vidéo, il y en a un paquet, et de très bons.

Sega - Periscope FlyerChaque constructeur ou éditeur mériterait une série d’ouvrage en fait (de Square Enix à LucasArts, en passant par Atari, sans oublier SEGA).

Justement, en parlant de SEGA, si son histoire se fait encore attendre, alors qu’on ne va pas se le cacher, elle débute sur les chapeaux de roues. SEGA a quand même commencé son activité en vendant des flippers, des jukebox et d’autres machines électroniques aux bases américaines implantées au Japon durant la Guerre de Corée, c’est presque un comble.

Contrairement à SEGA donc, l’histoire de Nintendo est, quant à elle, déjà (en partie) couchée sur le papier grâce aux recherches et au travail acharné d’un certain Florent Gorges. Je vous épargnerai l’instant biographie qui serait hasardeux et inexact au possible. Sachez seulement que le larron a officié dans plusieurs magazines japonais, a participé à la création des éditions Pix’n Love, qu’on lui doit la traduction de la biographie de Gunpei Yokoi et du bouquin La Révolution PlayStation. Il a aussi créé sa propre boîte d’édition : Omake Books.
-Finalement, je l’ai faite cette bio foireuse… En plus, je suis sûr qu’il a fait des trucs encore plus énormes, genre traducteur officiel pour des membres du gouvernement lors de leur déplacement… Ou traducteur pour le grand Kishimoto… Enfin bref.-

Aujourd’hui donc, je ne vous proposes pas un article polémique mais une présentation d’une série d’ouvrage que vous devez ABSOLUMENT vous procurer si l’histoire du jeu vidéo vous intéresse un tant soit peu. Cela fait maintenant quelques années que de nombreux bouquins sur le sujet voient le jour ; et pas seulement sur son histoire : par exemple l’excellent La Philosophie des Jeux Vidéo de Mathieu Triclot. Cela dit, de tous ceux que j’ai eu le loisir de dévorer, aucun ne m’a autant passionné que ceux de Florent Gorges, je parle bien sûr de ceux sur L’Histoire de Nintendo.

Il Faut bien admettre que Nintendo a une histoire vraiment passionnante. Saviez-vous par exemple que les petits futés ont commencé en vendant… Des cartes à jouer ? Etonnant, non ?

Nintendo - Playing Cards 2Nintendo - Playing Cards

Bien évidemment, je ne vous ferai pas l’affront de vous spoiler le contenu de ces livres, d’autant qu’il me serait impossible de me souvenir d’un millième de ce que j’ai lu, tant les pages regorgent d’informations toutes aussi intéressantes les unes que les autres.

[36 15 My Life] Pour la petite histoire, lorsque j’ai ouvert le premier livre, j’étais assez sceptique, même si j’avais déjà un grand respect pour Florent Gorges. Je m’attendais à un genre de recueil de faits, un récit simplement chronologique sans âme, bref un truc un peu chiant… Et j’ai dévoré le premier tome en une nuit. Vous savez pourquoi ? (Attendez que je réponde avant de beugler enfin !) Tout simplement parce que c’est passionnant, ça pourrait presque passer pour le journal de bord de Nintendo si ça n’était pas aussi bien relaté. C’est aussi prenant qu’un bon roman et je ne plaisante pas, j’y ai pris autant de plaisir qu’en lisant 1984, sauf que là, c’est vraiment arrivé et c’est ça qui est EXTRAORDINAIRE ! (Bon ok, vous pourriez me dire que techniquement, le scénario de 1984 est un peu arrivé en URSS, mais ce n’est pas le sujet !)

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la firme japonaise est raconté, même les choses que vous ne soupçonneriez pas. Chaque chapitre soulève de nouvelles questions que vous n’auriez pas imaginé vous poser.
Comment Nintendo est passé de simple fabricant de cartes à jouer à monstre de l’industrie vidéoludique ? Comment ont été inventés les Game & Watch ? Comment Big N a fait pour s’imposer sur le marché du jeu vidéo en 1985 alors que celui-ci était quasiment mort aux Etats-Unis ? Toutes ces questions et bien d’autres encore trouvent leurs réponses dans ces livres.

En parlant des Livres, 3 tomes sont disponibles pour le moment, chacun couvrant respectivement et chronologiquement une époque phare.

Tome 1 : 1889/1980 : Des Cartes à Jouer au Game & Watch.
Tome 2 : 1980/1991 : L’étonnante invention : Les Game & Watch.
Tome 3 : 1983/2003: Famicom/Nintendo Entertainment System.

Comme je suis sympa, je vous mets les couvertures des 3 livres, cool nan ? Vous me pardonnez mon dernier article du coup ? Nan ? Pas grave, je m’en fiche de toute façon !

Nintendo Tomes 123

Pour une petite vingtaine d’euros par tome, vous aurez entre les mains plus de 200 pages (par livre) extrêmement bien illustrées et écrites, imprimées sur un superbe papier glacé du plus bel effet. Franchement, si vous n’apprenez rien en lisant ça, soit vous êtes Florent Gorges, soit vous êtes un Yamauchi. Dans les deux cas, ça ne compte pas et ce n’est pas juste !

Un quatrième tome est dans les tuyaux. Je tiens de source sûre qu’il déboîtera tout autant que les trois autres. Il traitera de la première console portable à cartouches de Nintendo, celle qui a écrasé toute la concurrence, la cultissime, la magnifique… Virtual Boy ! Non, je déconne, je parlais bien sûr de la Gameboy.
(La Virtual Boy, quel idiot celui-là ! C’est bien un piège à cons cette console, bien qu’elle ait été conçu par M. Gunpei Yokoi dont la bio a été traduit par… Florent Gorges, vous suivez ?)

[Note de Liryc-Sama : Il est bien gentil le 2nd Player mais le Virtual Boy n’est pas une console portable… Cela dit, son utilisation fait belle et bien vomir mais ça n’en fait pas un piège à cons pour autant. Enfin, il y a deux écoles : ceux qui disent LE Game Boy/Virtual Boy et ceux qui disent LA. Personnellement je n’appelle pas mon/ma Game Boy, je la siffle : ça évite toute ambiguité.]
[Note de 2nd Player : Si si si, la Virtual Boy est bien une console portable (à l’origine du moins), même si l’ergonomie du truc ne permet pas vraiment un usage portable mais c’est bien une console portable de Nintendo. J’en veux pour preuve que l’adapteur secteur peut être remplacé par des piles… Et qu’il y a une sacoche de transport avec. Pour ce qui est du débat des écoles LE/LA, il faut choisir son camp !]

Nintendo - Tome 1 ScreenNintendo - Tome 2 screen

Je vous encourage donc très chaudement à vous procurer ces livres si ce n’est pas déjà le cas. Ce sont vraiment des « Must Have » dans une bibliothèque, au même titre que de posséder une Dreamcast ! C’est en lisant des livres comme ceux-ci que l’on comprend que le jeu vidéo, c’est parfois d’énormes coïncidences, souvent des gros coups de poker, principalement de monstrueux coups de chance et qu’il faut savoir se relever d’un échec pour mieux conquérir le monde ensuite.

A bon entendeur : « Jouez bien, Jouez plein, Paddle à tous. »

avatar Publié par le 20 avril 2014. Classé dans à la une, Actualités, Book Inferno, Dossiers. Vous pouvez suivre les réponses de cet article via le RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse ou un trackback sur cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *