Du nouveau pour Pokémon (Switch)

Aujourd’hui j’étais censé vous parler de la distribution du mois de juin 2018 dans le cadre de l’année Légendaire de Pokémon. C’était sans compter sur les grosses nouveautés Pokémon annoncée aujourd’hui lors d’une conférence de presse spéciale à Tokyo.

La graphie des titres est sublime je trouve

À cette occasion, The Pokémon Company International et Nintendo ont annoncé 2 jeux sur Nintendo Switch afin d’explorer l’univers de la saga d’une autre manière : Pokémon Quest (en téléchargement gratuit, déjà disponible à l’heure où j’écris ces lignes) et surtout Pokémon : Let’s Go, Pikachu (et une version Evoli). Pour ce qui est d’avoir un jeu de la série principale, déjà promis à l’E3 2017, il va falloir attendre la fin de l’année 2019, dommage.

Pokémon GO, version Switch ?

Rien que le titre de ces jeux ne fait aucun doute, Pokémon : Let’s Go, Pikachu et Pokémon Let’s Go, Évoli sont bien des itérations du jeu mobile à succès Pokémon GO mais dans un cadre familier qui plaira à tous les fans de la première heure : Kanto !

Ces jeux s’inspirent sans en rougir de Pokémon version Jaune (sorti il y a une vingtaine d’années sur Game Boy) mais reprennent plusieurs fonctionnalités intuitives qui ont fait de Pokémon GO l’énorme succès de ces dernières années (rappelons que le jeu est sorti en 2016).

Vous êtes plutôt Pikachu?

Vous allez donc parcourir Kanto de nouveau, accompagné(e) de Pikachu ou d’Évoli, selon la version choisie mais avec une toute nouvelle manière de jouer, possible grâce aux capacités uniques de la Nintendo Switch. Vous pourrez lancer des Poké Balls en exécutant le geste du lancer avec le Joy-Con, affronter d’autres dresseurs, toujours en avec le mouvement de la «manette » de la Nintendo Switch et aussi parcourir la Région en famille ou avec vos amis grâce au nouveau mode permettant de jouer à deux ! Faut avouer que c’est plutôt cool… Même si ça manque de combats contre des pokémon sauvages et d’un côté RPG. Bien sûr, on retrouve Game Freak derrière la création de ces deux nouveaux jeux de la franchise.

Selon Matsuda Jun’ichi, qu’on ne présente plus, de nombreuses personnes sont entrés dans l’univers Pokémon grâce à Pokémon GO, ce qui a motivé Game Freak a créé ces deux jeux pour rendre la série principale plus accessible à ces personnes-là, tout en offrant une nouvelle manière de jouer à Pokémon aux fans de longue date. Chouette idée en effet, même si je ne suis clairement pas la cible de tout ça, étant resté imperméable au succès du jeu de Niantic.

ou plutôt Evoli?

Bien sûr, au-delà des similitudes entre Pokémon : Let’s Go et Pokémon GO, Game Freak et The Pokémon Company sont allés encore plus loin en s’associant avec Niantic afin d’offrir une énorme innovation : VOUS POURREZ TRANSFÉRER VOS POKÉMON ORIGINAIRES DE KANTO QUE VOUS AUREZ PU ATTRAPER DANS POKÉMON GO ! C’EST QUAND MÊME UNE DINGUERIE ULTIME NON ????? Joli move Pokémon !

À côté de ça, Pokémon GO réserve aux dresseuses (et dresseurs) une belle surprise qui leur donnera une nouvelle raison de connecter leur application au jeu Nintendo Switch… On reste en attente d’une information à ce sujet.

Vous pourrez choisir le sexe de votre personnage, ici l’héroïne accompagnée de son Evoli (qui comme Pikachu ne pourra pas évoluer)

Bien sûr, quitte à sortir un nouveau jeu Pokémon, autant sortir un nouvel accessoire avec : La Poké Ball Plus. Elle pourra être utilisée dans Pokémon GO à la place du Pokémon GO Plus et dans Pokémon : Let’s Go, Pikachu & Évoli à la place d’un Joy-Con. Elle offrira ainsi une manière novatrice de connecter les jeux entre eux. En plus de détecter les mouvements (attention à ne pas casser votre TV), la Poké Ball Plus s’illumine de différentes couleurs, vibre et émet des sons. Vous pourrez ainsi sentir bouger le Pokémon fraîchement capturé, mais ce n’est pas qu’une simple manette puisqu’elle vous permettra également de vous balader dans le monde réel avec un Pokémon attrapé dans un des deux jeux Nintendo Switch ; vous pourrez ainsi passer du temps avec votre Pokémon préféré même lorsque vous ne jouez pas. Cute as fuck. Vous aurez bien sûr toutes sortes de récompenses une fois que vous réintégrerez celui-ci dans l’un des deux jeux.

« inutile » donc INDISPENSABLE

Bref, Pokémon : Let’s Go, Pikachu et Pokémon : Let’s Go, Évoli sortiront le 16 novembre 2018, exclusivement sur Nintendo Switch et la Poké Ball Plus sera mise en vente le même jour dans les magasins participants (avec peut-être un pack contenant jeu et Poké Ball?) Notez d’ailleurs que cet accessoire ne sera pas compatible avec d’autres jeux Pokémon sur Nintendo Switch.

Dragon Pokémon Quest

L’autre jeu qui a été annoncé à côté de Pokémon : Let’s Go est donc Pokémon Quest. Dans celui-ci vous partez exploration sur l’Île Trois-Dés, lieu où tout est cubique, même les Pokémon. Votre but sera de partir en quête de trésors, d’affronter des pokémon sauvages, de découvrir des zones inexplorées et de faire la cuisine afin de faire entrer dans votre équipe de nouveau Pokémon.

Vous pourrez ainsi combattre grâce aux commandes tactiles de la Nintendo Switch, utiliser des objets (en plus de la cuisine) pour vous lier d’amitié avec des Pokémon, créer votre équipe de rêve (c’est quand même le but de tous les jeux Pokémon), façonner des Pokémon uniques (grâce aux Gemmes-P permettant de personnaliser les statistiques de vos monstres de poche) et enfin, vous pourrez aussi personnaliser votre base (à la manière de Pokémon Rubis/Saphir).

Comme déjà dit au début de l’article, Pokémon Quest est d’ors et déjà disponible en téléchargement gratuit sur Nintendo Switch et sera aussi disponible sur l’App Store et Google Play à la fin du mois de juin de cette année.

Voilà, c’est tout pour Pokémon aujourd’hui, je vous laisse avec les trailers des deux jeux et je vous dis à très vite sur Game Inferno.

avatar Publié par le 30 mai 2018. Classé dans à la une, Actualités, News, Nintendo eShop, Nintendo Switch. Vous pouvez suivre les réponses de cet article via le RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse ou un trackback sur cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *