Pokémon Soleil/Lune : Skull and Bones

Plus on avance, plus le 23 novembre me paraît loin tant on nous abreuve de nouveautés sur Pokémon Soleil et Pokémon Lune (PSPL). Cette semaine nous découvrons la Team antagoniste du jeu ainsi que quelques nouveaux pokémon (étranges) et de nouvelles formes d’Alola. C’est parti.

Skull (Société Secrète)

Si vous n’avez pas vu le film éponyme, continuez dans ce sens, évitez-le.

Après la Team Rocket, la Team Magma, la Team Aqua, la Team Galaxy, la Team Plasma et la Team Flare, voici donc la Team Skull ! Comme son nom l’indique, ils sont représentés par un crâne, ont un code couleur dans laquelle le noir et le blanc domine et bien sûr sont malhonnêtes. Ils volent les pokémon (pour changer), saccagent les zones d’épreuves (pas bien du tout ça) et aiment empoisonner la vie des honnêtes gens. Les méchants, c’est pas très gentil. Bien sûr, si vous êtes habitués des jeux pokémon, vous vous doutez bien que le véritable but de cette organisation va plus loin que le simple vol, malheureusement nous n’avons pas encore d’informations sur le sujet.

Par contre on n’en sait un peu plus sur ces membres. Le Boss de la Team Skull s’appelle (MC) Guzma. Son design est le stéréotype (presque) parfait du rappeur : énorme chaîne, vêtements amples, etc. Je suis presque déçu qu’il n’y ait pas de voix dans pokémon tant les doubleurs japonais faisant les voix de voyous sont top et colleraient parfaitement au personnage. On apprend donc que lorsqu’il se bat, il est sans pitié, qu’il n’a jamais réussi à devenir Capitaine (c’est pourquoi il aurait basculé dans le côté Obskrull ?) Et qu’il en voudrait personnellement au Professeur Euphorbe. On n’est pas au niveau de classe de Giovanni/Sakaki mais ça fera l’affaire.

Pokémon SL - Guzma

Bien sûr, que serait une Team antagoniste dans un jeu Pokémon sans l’Admin qui va avec. Ici nous avons droit à Apocyne, une jeune femme déterminée et un peu dominatrice. Elle a beau agir comme une grande sœur pour les sbires de la Team Skull, elle reste sévère et juste n’apprécie que moyennement que quelqu’un d’autre (vous ici) fasse la misère à ces derniers. Tout comme son Boss, son look reste très Hip-Hop. Pour la petite histoire, son nom est un genre de plantes de la famille Apocynaceae (fact inutile donc indispensable).

Pokémon SL - Apocyne

Enfin, les sbires ont, comme les deux autres précédemment cités, un code couleur noir/blanc avec chacun un bonnet représentant un crâne, un gros médaillon crâne et un bandeau recouvrant leur bouche. Là aussi, le look reste dans la mouvance Hip-Hop (entre autres avec le rappel des Sneakers). Pour l’anecdote, les uniformes des sbires ne sont pas fournis par la Team Radin Skull.

B-Boy and B-Girl

B-Boy and B-Girl

Entre deux eaux

Comme vu dans l’article précédent, d’anciens pokémon ont droit à leur forme d’Alola, nous verrons ça après les trois nouveaux pokémon révélés.

On commence avec Froussardine, un pokémon de type Eau ayant deux formes. Sa forme Solitaire ne mesure que 20 cm et laisse à penser que c’est un pokémon faible. Malgré cela, les habitants d’Alola le craignent. En effet, quand il est en danger, ce pokémon envoie un signal de détresse à ses congénères qui se rassemblent alors autour de lui pour prendre la dangereuse forme Banc (grâce à son talent signature du même nom). On ne sait pas encore quelles sont les conditions à son déclenchement mais on sait que dans cette dernière forme, il est surnommé le « démon des mers » et feraient même fuir les Léviator. Charmant.

Pour ceux qui aiment les plaisirs solitaires

Pour ceux qui aiment les plaisirs solitaires

Plus on est de fous...

Plus on est de fous…

Le second pokémon, lui aussi de type Eau, est Concombaffe, un sublime concombre de mer (beurk). Si vous avez déjà eu la (mal)chance d’observer un concombre de mer, vous comprendrez sans nul doute que les touristes et habitants d’Alola n’apprécient pas du tout ce pokémon qui squattent les plus belles plages de l’archipel. Concombaffe a lui aussi droit à un Talent signature : Expuls’Organe (re-beurk) qui lui permet, s’il est mis K.O., d’infliger à l’adversaire une quantité de dégâts égale aux PV qui lui restait avant d’être mis hors-jeu.

B.E.U.R.K

B.E.U.R.K

Au rayon des « vraies nouveautés », on finira avec Spododo, une mycose un pokémon nocturne de type Plante/Fée. Il utilise ses racines comme des pattes, lui permettant ainsi de se mouvoir régulièrement afin d’éviter d’aspirer tous les nutriments du sol et de condamner les plantes alentour. Les Spododo diffusent des spores émettant des radiations lumineuses ayant un effet soporifique sur toutes les formes de vie alentour, particulièrement lorsqu’ils se sentent en danger. C’est donc logiquement qu’ils peuvent être dotés du talent Lumiattirance (hors combat, il permet d’avoir deux fois plus de chances de rencontrer des pokémon sauvages) ou du talent Pose Spore (qui a 30 % de chance d’infliger Poison, Sommeil ou Paralysie si le pokémon adverse le touche avec une attaque physique).

Pokémon SL - Spododo

Entre le chat et la souris

Je ne vous refais pas le speech sur les pokémon qui se sont adaptés au microclimats d’Alola et qui ont ainsi changé d’apparence et de type, passons directement aux nouveautés.

On commence par le Miaouss d’Alola. Les Miaouss ont été offert il y a bien longtemps à la famille royale de l’archipel (on en apprend tous les jours). Comme c’était un pokémon rare dans la région, il était extrêmement prisé et donc difficile à acquérir. C’est ainsi que les Miaouss d’Alola se sont retrouvés à vivre dans le luxe, développant chez eux une attitude égoïste et vaniteuse, changeant à jamais leur apparence. Ouais enfin c’est devenu un vrai chat quoi ! Hâte d’ailleurs de voir la gueule du Persian d’Alola. A noter que ce Miaouss est de type Ténèbres (à la place de Normal). Niveau talent, il a accès aux même que les Miaouss « normaux », à savoir Ramassage (moui) et Technicien (très intéressant si votre Miaouss a des capacités moyennement puissantes).

SWAG

Alpha?

On a aussi droit à un Ossatueur d’Alola. On apprend qu’ils aiment ramasser des os, qu’ils enflamment aux deux extrémités en les frottant contre leur front pour ensuite les faire tourner à une vitesse prodigieuse. Leur rareté ainsi que leur danse lugubre inspire la crainte des habitants d’Alola. Ce nouvel ossatueur est de type Feu/Spectre (auparavant Sol). Cet Ossatueur régional a accès au talent Corps Maudit (qui a 30% de chance d’entraver la capacité utilisée par le pokémon adverse contre lui) et Paratonnerre (qui rend invulnérable aux attaques Electrik tout en augmentant l’attaque spéciale, génial).

Je sais que vous pensez à la maman du petit Osselait de Pokémon Bleu/Rouge/Vert

Je sais que vous pensez à la maman du petit Osselait de Pokémon Bleu/Rouge/Vert (me fous du Jaune :p)

Pour finir avec les formes d’Alola cette fois-ci, voici le Raichu d’Alola, Raichu régional capable de concentrer ses pouvoirs psychiques dans sa queue afin de s’en servir pour flotter dans les airs… Et pourquoi pas sur l’eau ? Le pokémon Electrik, évolution de Pikachu (on sait jamais, vous n’êtes peut-être pas au courant), acquiert le type Psy en plus de son type Electrik original. Ce Raichu possède le nouveau talent Surf Caudal qui double sa vitesse lorsque le champ électrifié (une capacité électrik) est activée.

Pokémon SL - Raichu Alola

Voilà, c’est tout pour le moment, je vous laisse comme d’habitude avec le trailer présentant ces nouveautés. A la prochaine.

avatar Publié par le 16 août 2016. Classé dans (New) Nintendo 3DS, à la une, Actualités, News, Nintendo 2DS, Nintendo eShop. Vous pouvez suivre les réponses de cet article via le RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse ou un trackback sur cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *