[Test] Dead or Alive 5 Last Round

Saga débutée en 1996 sur Saturn et PlayStation, Dead or Alive a toujours bénéficié d’une réputation assez sulfureuse à cause des formes plus que généreuses de ses héroïnes et de son côté fan service. Alors que la mode est au retour du versus fightning rétro 2D, qu’en est-il de ce modèle 3D ? Dépassé ou au contraire toujours au goût du jour?


Dead or Alive Xtreme Hardcore Ultimate

Dead or Alive 5 Last round est en quelque sorte la version ultime de Dead or Alive 5 sorti en 2012 sur la précédente génération de consoles à savoir la PlayStation 3 et la Xbox 360. Cette version n’est malheureusement pas un remake puisqu’elle ne propose pas une refonte des décors ou une amélioration des animations par exemple, il s’agit d’un portage HD du titre. On bénéficie donc d’un affichage en 1080p et de 60 images par seconde. Honnêtement, la différence entre les graphismes des versions PS3 et PS4 est très difficile à percevoir.

Dead-or-Alive-5-last-round-raidou-05

Les plus de cette version

Si vous achetez le jeu en boîte, vous bénéficierez de tous les DLC et ajouts depuis DoA 5 : à savoir de nouveaux personnages, de nouveaux costumes et de nouveaux décors, ce qui se révèle assez intéressant si vous n’êtes pas passés par la case Dead or Alive 5 Ultimate entre temps, sinon vous ne gagnerez que 2 personnages et 2 décors.

Si vous passez par le démat’, là je tiens vraiment à saluer le geste de l’éditeur. Vous pouvez télécharger une version de base gratuite puis acheter simplement ce qui vous intéresse comme modes et personnages. Cette option se révèle super intéressante si vous possédez déjà une des versions du jeu (pas besoin de se taper 3 fois le mode Histoire, si?) Après si vous êtes vraiment fan, il faudra passer à la caisse pour ce qui est des costumes. Même si un grand nombre est débloqué de base, beaucoup de costumes sont téléchargeables (presque 40 pour certaines filles!)

dead_or_alive_5_last_round-2692970
I’m sexy and I know it

Au casting on retrouve les héroïnes qui ont fait les beaux jours de la saga, toujours en pleine forme. Il est d’ailleurs désormais possible de customiser sa combattante et de lui choisir en plus de la tenue, une coupe de cheveux et une paire de lunettes, de quoi en faire de vraies poupées. Dommage que l’éditeur ne pense pas aux gameuses, on aurait bien aimé pouvoir faire pareil à ces messieurs, la plupart sont loin d’être de beaux gosses virils et leurs tenues frôlent le ridicule : on passe du style gay à celui de mascotte de parc d’attractions alors que les filles ont le droit à tous les stéréotypes : l’infirmière, l’écolière, la pompom-girl, la maid… Même si certaines tenues sont limites, j’avoue que ce côté custom me plaît et c’est agréable de pouvoir incarner une jolie fille même si parfois le fan service est poussé un peu loin mais ce côté est purement assumé par la Team Ninja.

En conclusion

Pour moi, la saga Dead or Alive est l’une des meilleures concernant le versus fightning 3D, c’est même mon jeu de baston favori après Street Fighter. Aussi bien accessible pour le débutant que technique pour les plus exigeants, il se révèle être un titre riche. Le côté fan service, on adore ou on déteste, perso j’adhère plutôt quand ce n’est pas à outrance, après à vous de voir, j’estime qu’il y a assez de contenu de base pour ne pas se ruiner en DLC.
Quant à cette version Last Round, elle vaut clairement le coup si vous n’avez aucun volet de Dead or Alive 5 en votre possession ou juste le premier à la rigueur, par contre si vous les possédez tous, l’intérêt se retrouve limité…

Jouabilité : ★★★★★ La prise en main est immédiate, les combos s’enchaînent facilement et même un débutant peut s’y amuser rapidement. Un long tutoriel permettra aux autres de se perfectionner et d’apprécier toute la technicité du titre. 

Réalisation : ★★☆☆☆ Dommage que le jeu soit simplement un portage de l’ancienne génération. Malgré l’affichage en 1080p et les 60 images par seconde, on est loin de la qualité visuelle d’un titre PS4 même si les demoiselles sont toujours aussi jolies. 

Musique et Son : ★★★☆☆ Le gros plus, c’est de pouvoir choisir les voix japonaises, on apprécie! Les bruitages sont bien rendus. Quant aux musiques, on a le choix entre les différents Dead or Alive, bonne idée même si on ne notera rien d’inoubliable, chose habituelle pour les jeux de baston. 

Difficulté: ★★★★☆ Hors ligne, à vous d’ajuster la difficulté du CPU, un grand nombre de choix de difficulté vous est offert. En ligne, vous risquez de morfler au début, le niveau étant assez élevé. Dead or Alive reste un jeu assez technique au niveau de l’anticipation et des contres. 

Durée de vie : ★★★★☆ Comme tous les jeux de versus fighthing cela dépend de votre implication. De base avec les modes de jeux proposés, il y a déjà de quoi bien s’occuper en solo, après si vous avez de adversaires à affronter, la durée de vie est quasi illimitée, encore faut-il avoir des potes sous la main…

avatar Publié par le 25 mars 2015. Classé dans à la une, PlayStation 4 (Pro), Tests et Avis, Xbox One (X). Vous pouvez suivre les réponses de cet article via le RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse ou un trackback sur cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*