[Test] Team Sonic Racing

Il est temps pour moi de vous parler de Team Sonic Racing, un jeu de course sorti le 21 mai 2019 sur Xbox One, Playstation 4, Nintendo Switch et PC. Il est développé par Sumo Digital et édité par Sega. En passant, merci Sega ! Cet opus fait suite aux jeux de course Sonic & Sega All Stars Racing et Sonic & Sega All Stars Racing Transformed, deux titres excellents. Celui-ci est-il à la hauteur de ses prédécesseurs ? Je vous dit ça tout de suite.

Pas la peine de s’emballer

LE PRINCIPE DU JEU :

Comme son nom l’indique, Team Sonic Racing est un jeu de course se jouant en équipe. C’est la particularité de ce troisième opus, ce qui peut plaire ou déplaire puisqu’on ne fait plus jamais cavalier seul. On forme ici des équipes de trois pilotes, avec impossibilité de choisir le troisième larron lorsqu’on joue à deux puisque les équipes sont préétablies, avec des personnages fixes. Personnellement je trouve ça dommage, car au final ça laisse peu de possibilités. Evidemment, Phenyxe et moi on fait équipe – heureusement parce qu’elle est super forte – mais on se traîne tout de même un boulet qui se classe toujours dans les derniers, ce qui fait souvent perdre notre Team. A chaque course il y a des petits défis à remplir et chaque défi rapporte des étoiles et des clés, nécessaires pour avancer. Les défis récurrents sont d’arriver premier – en solo et en équipe – ce qui permet de jouer à la fois pour soi et pour ses acolytes.

Etapes et défis

ENNEMIS ET BOLIDES :

Au total, ce sont douze véhicules qui s’affrontent sur une vingtaine de circuits et comme dans les jeux précédents, on se bat ici contre plusieurs personnages issus de l’univers SONIC. On regrettera néanmoins l’absence des héros SEGA qui enrichissaient les autres opus et on retrouve donc le Dr Eggman, Amy, Tails, Metal Sonic ou encore Shadow au volant. Pour affronter tout ce petit monde, un bon bolide ne suffit pas. Il faut ramasser les objets disposés sur la piste, comme dans un Mario Kart, et faire péter la tronche de ses ennemis. A chaque course on gagne des points qui permettent d’acheter des capsules de modification, lesquelles contiennent des améliorations pour les véhicules ou des items. A noter qu’on peut se partager les objets pendant les courses histoire de s’entraider, ce qui rempli également un peu plus notre jauge de rétro turbo.

Un petit détour par le garage ?

LES CIRCUITS :

Rien de sensationnel ici. On retrouve régulièrement les mêmes circuits, parfois inversés pour mettre un peu de piquant dans le jeu, ou alors on a l’impression que ce sont les mêmes tellement ils se ressemblent. On est bien loin des petites merveilles de Sonic & Sega All Stars Racing Transformed, par exemple. En tant que fan des jeux précédents à qui j’avais mis une note excellente – vous pouvez trouver mes tests sur le site – je suis franchement déçue par ce troisième opus. J’aurais d’ailleurs aimé pouvoir vous en dire plus sur le jeu, mais je n’en vois pas la nécessité…

Des circuits très « classiques »

EN BREF :

Si le principe du jeu reste le même, il manque ici quelque chose. Peut-être l’âme du jeu ? Fini l’émerveillement et les jolis graphismes, l’originalité des décors. Le tout n’est pas mauvais, mais ce n’est franchement pas bon. Team Sonic Racing, même s’il reste assez plaisant à jouer, n’a pas le panache de ses grands-frères. Ma note ne peut donc être qu’au niveau de ma déception : 12/20.

avatar Publié par le 10 juin 2019. Classé dans à la une, Actualités, News, Nintendo Switch, PC Windows, PlayStation 4 (Pro), Tests et Avis, Xbox One (X). Vous pouvez suivre les réponses de cet article via le RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse ou un trackback sur cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*