El Commandante del Inferno : ico sensei

icoPrénom : Nicolas. Il a adoré le jeu ICO et comme son prénom contient les lettres du jeu (dans le bon ordre en plus), il a choisi ico comme pseudo, ça ne s’invente pas ! Pseudo qui le suit partout depuis plus de dix ans.

Âge : 33 ans! Vous le trouvez vieux ? Il vous pête vos dents ! Réfléchissez bien au commentaire que vous pourriez lui faire sur son âge.

Catégorie : première ligne maxi bourrin sur les jeux en ligne et NON platineur de jeux (pas que ça à foutre oh).

Pavés possédés : NES, Master Sytem, Super NES, Mega Drive, PlayStation 1 à 4, Xbox, Xbox 360, Xbox One, Wii et Wii U. Bref, il fait le tour des brocantes de temps en temps pour compléter sa jolie collection !

Projectiles favoris : Game Boy, Game Boy Pocket, Game Boy Color, Game Boy Advance, Game Boy Advance XP, Nintendo DS, Nintendo Dsi, Nintendo 3DS, PlayStation Vita et PSP. Un paquet de munitions donc !

Top 10 et un peu plus… « All Times » : En vrac, Final Fantasy VII, Star Wars: Knights of the Old Republic , Halo 1 à 3, Resident Evil 1 et 2, Gran Turismo 1 à 3, Suikoden, Chrono Trigger, Shenmue 1 et 2, Metal Gear Solid 1 et 2. Minecraft… Stop, ico affectionne trop de jeux et a toujours eu du mal à faire des top 10 tellement il a aimé des jeux différents tout au long de son existence.

Trouvé à l’âge de 10 ans dans une forêt primaire d’Amazonie, le mystère reste entier autour du dénommé ICO. La rumeur dit qu’il serait né durant l’âge d’or du jeu vidéo et que le fort engouement autour de cette nouvelle technologie aurait créé dans le ciel un nuage qui se serait solidifié pour devenir un bébé qui tomba dans la forêt. Cet enfant du ciel aurait été élevé par une secte spécialisée dans les jeux en tout genre qui lui aurait transmis toutes leurs connaissances. Il fini par exterminer la secte après une énième crise schizophrénique (le pauvre enfant se prenait pour un Sith depuis qu’il avait vu et revu Star Wars). Après cet événement tragique, il se retrouva à errer seul dans les profondeurs obscures de la Forêt Amazonienne jusqu’à ce qu’un explorateur le trouve et le ramène à la civilisation. Ainsi, il put découvrir la NES qui lui semblait faite pour lui et la connexion fût immédiate. Il prit conscience de tout son potentiel et devint un gamer enfermé dans sa chambre, rageant lorsque sa mère l’appelait pour manger alors qu’il était loin d’un point de sauvegarde : « RAHHH!!! « OUI MAMAN J’ARRIVE!! (dans 10 minutes) ». Bref, il joua sans s’arrêter pendant de longues années jusqu’à sa rencontre avec l’Enfer (vidéoludique) personnifiée : Liryc-Sama. Voici un extrait de leur rencontre :

ICO : « Hey ! Viens on dit qu’on est des copains! »

LIRYC-SAMA: « Ouais ok, on dit ça! »

Aujourd’hui, l’enfant sauvage né d’un nuage d’engouement engendré par le jeu vidéo est devenu un des nombreux larbins du sinistre Pokémon à tête humaine…

Son but? Partagez sa passion et prêcher la bonne parole mon con.

Son Credo? « Aimez-moi!! »

Autres Hobbies : Le Cinéma, les mangas, les comics, le foot, le MMA et les sports de combats en général.